Malgré un démarrage en douceur, une météo incertaine, surtout en juillet, et parfois une pénurie de vélos, le chiffre d’affaires des 52 écoles en montagne MCF (Moniteurs Cyclistes Français) pour l’été 2021 est en progression de 7% en moyenne par rapport à 2020, saison hors norme, post-première vague de la Covid 19. Pour les dirigeants, il faut plutôt se référer à l’été 2019, millésime plus « normal ». 58% des écoles déclarent une hausse de leur chiffre d’affaires par rapport à 2019 (contre 42% en 2020).

Sans surprise, la clientèle étrangère est en recul comme l’an dernier (4% contre plus de 14% en 2019) mais les Français étaient bien au rendez-vous, en famille ou en groupes déjà constitués.

Les trois disciplines phares ; la descente (DH), le VTT à assistance électrique et l’enduro. Les cours et stages ont de plus en plus la cote chez les enfants et les ados. De bon augure pour le renouvellement de la clientèle.

© MCF/F.Corsi
- Advertisement -