Le 14 mai prochain, l’Institut des Risques Majeurs (IRMa) à Grenoble, propose dans le cadre de ses Matinales de l’IRMa, ouvertes au grand public, une conférence intitulée « Evènements extrêmes et changement climatique : Quelles conséquences pour les territoires ? ». Samuel Morin, chercheur à Météo-Fance et directeur du Centre d’Études de la Neige, sera l’intervenant de la matinée. Il est l’auteur principal du chapitre « Montagne » du Rapport Spécial Océan & Cryosphère du GIEC dont la sortie est prévue en septembre prochain. Il abordera tout d’abord l’évolution passée des conditions météorologiques et d’enneigement dans les massifs alpins, ainsi que l’évolution temporelle des risques naturels associés (avalanches, crues torrentielles, inondations de plaines, pluies extrêmes, instabilités rocheuses …). En l’état des connaissances scientifiques actuelles, il évoquera l’évolution future des risques météorologiques des zones de montagne. Et les enseignements à en tirer pour la décision publique en contexte incertain.
Cette conférence est organisée en partenariat avec Grenoble Alpes Métropole, l’État (DREAL Auvergne Rhône Alpes), la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Isère, la ville de Grenoble, le Pôle Alpin d’études et de recherche sur les Risques Naturels (PARN), le CREA Mont-Blanc, la conférence des Conservatoires des Espaces Naturels de la région AuRA, l’Agence Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement et l’association LAHGGLO.

De 9h30 à 11h dans la salle de l’Hémicycle de Grenoble Alpes Métropole. Entrée gratuite.

Glissement de terrain lors de la tempête Eleanor en janvier 2018 ©IRMa