Le fabricant de ski et de tennis Head a décidé de soutenir l’association environnementale Cool Earth. Créée en 2007 par le député britannique Franck Field et le patron de Head, Johan Eliasch, cette dernière s’est donnée pour mission de protéger la forêt amazonienne et ceux qui y vivent en permettant à tout à chacun d’acquérir, via Internet, une parcelle de cette forêt. De ce fait, la déforestation, qui figure parmi les premières causes du réchauffement de la planète, s’en trouvera ralentie. Johan Eliasch, qui a racheté en Amazonie une exploitation forestière de 160 000 hecatres en 2005 pour en stopper l’activité, applique à son groupe la même démarche. La lutte contre le réchauffement climatique est désormais l’une des priorités de l’équipementier sportif qui va acheter chaque année l’équivalent en forêt de dix fois ses émissions de gaz carbonique. Head annonce que 2800 hectares de forêt tropicale mature en Amazonie seront préservées chaque année. « Informer les passionnés de sport sur les conséquences destructrices des émissions de gaz carbonique est une des raisons principales qui expliquent notre engagement », déclare Johan Eliasch, Président de HEAD NV. « Nous avons tous besoin d’un climat stable pour skier, pour jouer au tennis ou pour plonger. Si nous ne nous occupons pas de ce problème maintenant pour changer les choses, nous ne pourrons bientôt plus nous adonner à ces sports dans un environnement naturel », souligne-t-il.

 

« Ne priez pas pour qu’il neige, agissez », tel est le slogan de la prochaine campagne publicitaire de la marque, avec en chantre de la verte attitude, les stars maison, Hermann Meier, Bode Miller et Jon Olsson. S.C.

Photo : Johan Eliasch, le patron du groupe Head et Hermann Meier, le multi-médaillé skieur autrichien