Dans la continuité de la démarche Bien vivre ensemble en Vanoise (2017), qui visait à restaurer le dialogue entre le Parc national de la Vanoise et les collectivités locales, le Département de la Savoie et le Parc national de la Vanoise viennent de signer une convention-cadre renforçant leur ambition et leur engagement communs pour la période 2018-2021.

Oubliés les difficultés de voisinage des dernières années, l’heure est à la coopération entre les différents acteurs du premier parc national français (1963). Le Conseil départemental, par la voix de son président Hervé Gaymard, a donc souhaité formalisé cette coopération. Elle se traduit déjà par la participation du Département à la modernisation des refuges, avec dès cet automne celle du refuge de Rosuel qui bénéficie d’une aide départementale de 50 000€ pour améliorer sur place l’accueil du public. Le Département finance aussi des études en faveur de la biodiversité (29 000€/an) du territoire (veille sanitaire des espèces sauvages, l’étude génétique sur le lièvre variable, adaptation des pratiques pastorales au changement climatique). Des initiatives qui s’ajoutent à celles existantes comme l’accueil des collégiens dans le cadre du Plan montagne du département.

Hervé Gaymard, président du Conseil départemental de la Savoie et Rozenn Hars, Présidente du Conseil d’administration du Parc national de la Vanoise, signe la nouvelle convention en présence de Louis Laugier, Préfet de la Savoie, commissaire du Gouvernement auprès du Parc (à droite) ©Patrick Folliet/PNV

Photo : Hervé Gaymard, Président du Conseil départemental de la Savoie et Rozenn Hars, Présidente du Conseil d’administration du Parc national de la Vanoise, en présence de Louis Laugier, Préfet de la Savoie, commissaire du Gouvernement auprès du Parc, et des maires du territoire.