Après quatre mois de soins intensifs, l’aigle royal adulte qui avait été retrouvé blessé en juin dernier à Sainte-Foy-Tarentaise , vient d’être relâché dans le ciel de la commune savoyarde.

Et Plumas retrouve sa liberté dans le ciel de Sainte-Foy-Tarentaise ©PNV/Christophe Gotti

Récupéré par le Parc national de la Vanoise, il avait été envoyé au Tichodrome, le centre de sauvegarde de la faune sauvage, basé en Isère. Le rapace présentait d’importantes plaies et était incapable de voler.

Pesant 3,5 kg à son arrivée au centre de soins, il a gagné un kilo supplémentaire après beaucoup d’efforts pour l’alimenter. Et notamment en gibier grâce au concours de la Fédération départementale des chasseurs de Savoie. Pendant ces quatre mois, il a aussi pu renouveler son plumage indispensable à son futur envol.

Baptisé Plumas, l’aigle royal ayant fini sa convalescence, il a été relâché ce mercredi 7 octobre sur son territoire de découverte. Ses sauveteurs espèrent qu’il y retrouve ses repères et son autonomie alimentaire. Parmi ses mets de choix, les marmottes, bien grasses avant leur période d’hibernation !

©PNV/Christophe Gotti

Grâce à la collaboration de Christian Itty et Arzhela Hemery (habilités par le Muséum national d’histoire naturelle, et membres de l’association Becot), ce spécimen d’une espèce emblématique des Alpes a été équipé d’une balise satellitaire GPS. Les experts pourront ainsi le suivre et assurer si besoin une assistance. Des bagues avec un code alphanumérique et couleur ont également été posées sur ses tarses afin de permettre une identification visuelle à longue distance.

- Advertisement -