Du 11 au 14 juin à l’Argentière-La-Bessée dans les Hautes-Alpes, des scientifiques, des élus locaux des ONG, des pratiquants de la montagne, venus des huit pays de l’Arc alpin, vont se réunir pour la Semaine alpine 2008, quatre ans après la première du nom, en Slovénie. Pendant quatre jours, tous vont plancher sur les innovations à mener dans les Alpes en matière de développement durable. Au-delà du réchauffement climatique, les problèmes d’urbanisation et de pression foncière, le recul de l’agriculture, le tourisme de masse ou encore les transports routiers dans cet environnemen fragile seront abordés au cours des débats. Ce colloque, à l’initiative de cinq des plus grands réseaux alpins*, est un événement clé pour la France. En effet, elle préside pour deux ans la Convention alpine, traité international signé entre les huit pays de l’Arc alpin et l’Union européenne en 1991, dont l’objectif est de développer en harmonie ce vaste territoire de quelque 200 000 km².

Une reconversion exemplaire
Argentière-la-Bessée, hôte de la Semaine alpine, n’a pas été choisie au hasard. Depuis 15 ans, ses différents acteurs, en partenariat avec le Parc national des Ecrins, se sont engagés dans une démarche volontaire de reconversion, après la fermeture des usines Pechiney. La commune a su exploiter les atouts de son environnement, la montagne et la Durance. Elle a signé la première Convention d’application Natura 2000 en France (Vallon du Fournel) et a préparé le premier Schéma de cohérence territorial (SCOT) volontaire réalisé dans l’Hexagone. Un engagement actif qui a gagné l’ensemble du Pays des Ecrins et qui vient d’être récompensé par le label  » Pôle d’excellence rural « , décerné par le ministère de l’écologie, du développement et de l’aménagement du territoire. Pour connaître le programme complet du colloque www.alpweek.org Inscriptions : 120€. Journée 50€. Contact : Anne Sophie Elléouet
organisation@alpweek.org  Tél : 0 33 492 23 20 94

 

*Le Comité scientifique international sur la recherche alpine ISCAR, la Commission Internationale pour la protection des Alpes (CIPRA), le Réseau des communes « Alliance dans les Alpes » dont L’Argentière est membre, le Réseau alpin des espaces protégés (ALPARC) et le Club Arc Alpin(CAA).