Bonne nouvelle du côté des gypaètes barbus installés dans la vallée de Peisey-Nancroix, en Savoie ! Henri Suret, technicien sensibilisation à l’antenne du Parc national de la Vanoise basée en Tarentaise, nous informe que les vautours géants sont revenus couver sur leur site historique. En 2014, suite à un dérangement humain (parapente), le couple avait abandonné son nid, provoquant la mort du poussin qu’il couvait. L’an dernier, les oiseaux s’étaient réinstallés près du lac de la Plagne, où une reproduction a pu être menée à bien.
Pour qu’en 2016, un nouveau gypaéton voit le jour en mars prochain et s’envole entre fin juin et fin juillet, le parc rappelle aux usagers de la montagne (randonneurs, parapentistes, skieurs…) qu’il ne faut absolument pas déranger les parents pendant qu’ils couvent leur seul oeuf ! Cette espèce rare est en effet très sensible aux dérangements visuels et sonores, même à des distances importantes des nids.
Pour assurer la tranquilité du couple de Peisey qui, depuis 2004, s’y est reproduit à plusieurs reprises avec 8 envols de gypaétons réussis, respectez les régles de fréquentation de la zone dite de sensibilité majeure. Son survol à moins de 1000 mètres y est interdit du 1er octobre au 31 juillet et à proximité du rocher des Sétives, restez bien sur le chemin tracé. Carte de la zone sur http://gypatete.vanoise-parcnational.fr

photo ©PNV/Jean-Yves Ployer

- Advertisement -