Un couple de gypaètes barbus installé sur le site d’Andagne dans le Parc national de la Vanoise, sur la commune de Bessans, a entamé depuis un peu plus d’un mois, la couvaison de ses oeufs. Une première sur ce site. Ce couple est ainsi le 4e couple reproducteur recensé en Savoie, les trois autres se trouvant également dans le Parc national, à Peisey-Vallandry, à Val d’Isère et à Termignon. Des oiseaux déjà parents d’une vingtaine d’oisillons.

Ce rapace, réapparu spontanément en Vanoise au début des années 90, à la suite d’un programme de réintroduction dans l’arc alpin en 1986, se plaît donc plutôt bien sur ce territoire préservé de Savoie. Il y trouve abondance de nourriture -il se nourrit exclusivement de cadavres d’animaux dont il affectionne surtout les os-, et des lieux adaptés pour nidifier.

Le mâle et la femelle de Bessans vont donc se relayer encore plusieurs semaines pour couver leurs deux oeufs, sensés éclore vers la fin du mois de mars. Si la tranquillité du site est assurée. En effet, les agents du parc rappellent que s’il est effrayé, l’oiseau couveur va s’envoler, entraînant de facto la mort de l’embryon dans l’oeuf par refroidissement.
L’aire de Bessans étant particulièrement exposée au dérangement, c’est sans doute pour cela qu’aucune naissance n’y avait encore été enregistrée, contrairement aux trois autres aires du parc, plus calmes, choisies par les trois autres couples savoyards.

Le Parc de la Vanoise a pris le parti de communiquer autour du gypaète pour que le grand public s’approprie l’espèce et contribue, en connaissance de cause, à sa survie. Et d’inviter les skieurs hors piste empruntant le couloir d’Andagne de ne pas crier ni stationner dans le couloir ou au pied de la falaise. les agents du parc du secteur Haute-Maurienne demandent aux speed-riders de ne pas survoler la falaise. Quant aux parapentistes, s’ils respectent les plans de vol affichés au décollage des 3000 à Bonneval-sur-Arc ainsi qu’à l’atterrissage, ils de dérangeront pas trop l’oiseau qui couve.

Pour en savoir plus, et observer en direct les gypaètes barbus de l’aire de Termignon (caméra à 1000 m) : http://gypaete . parcnational-vanoise.f r

photo © Parc national de la Vanoise/Régis Jordana
 

- Advertisement -