Au départ du Monêtier, dans la vallée de la Guisane, l’itinéraire hors-piste du vallon de Chambran permet d’accéder à une autre vallée, la Vallouise. Présentation de cette grande balade proposée aux bons skieurs par l’ESF du Monêtier (Serre-Chevalier 1 500).

Depuis Le Monêtier-les-Bains, vous empruntez deux télésièges, celui du Bachas et celui de l’Yret, qui vous mènent à près de 3 000 mètres d’altitude. De là, le regard porte jusqu’aux aiguilles d’Arves, au Grand Galibier et même au mont Viso. Vous descendez la piste de gauche pendant trois cents mètres, puis vous la quittez vers la droite. Le hors-piste commence par une pente pas très large, une sorte de half-pipe naturel, mais peu pentu. Vous arrivez alors dans le vallon de Chambran, qui donne son nom à l’itinéraire. Il s’agit en effet de suivre ce vallon pendant toute la descente, en vous laissant guider par le relief. La deuxième partie du vallon est plus raide (l’équivalent d’une piste noire), puis vous arrivez à un long faux-plat, qui se skie néanmoins sans pousser sur les bâtons. Vous rejoignez alors un chemin enneigé qui mène au hameau de Chambran. Il ne reste plus qu’à suivre une route enneigée pour arriver en Vallouise, sur la commune de Pelvoux. Pour Yvon Robin, directeur de l’ESF de Serre-Chevalier 1 500, "l’intérêt est de changer de vallée à ski, alors qu’il n’existe pas de liaison routière directe entre la Guisane et la Vallouise. Le vallon de Chambran est skiable de janvier à avril, mais la meilleure période est le mois de mars, car on bénéficie d’un bon enneigement et de neige transformée dans ce vallon orienté sud à sud-est." Ski face aux EcrinsLa deuxième partie de la journée consiste à profiter du domaine de Pelvoux, sur piste ou hors-piste, suivant les préférences du groupe. Quelle que soit l’option choisie, une constante : la vue magnifique sur les Ecrins (sommets des Agneaux et du Pelvoux). La matinée étant déjà bien avancée, le moniteur de l’ESF vous fait aussi découvrir une bonne table, la ferme-auberge de Puy-Aillaud. C’est bien entendu un repas montagnard qui est servi dans ce hameau ayant gardé son caractère traditionnel. Après une pause digestive au soleil, vous skiez tout l’après-midi sur le domaine de Pelvoux, puis vous rentrez en bus ou en voiture (une navette est organisée par l’ESF). Vous réalisez alors que la route n’est pas toujours le moyen le plus direct pour relier deux vallées !Jeanne Palay 

 
87 euros par personne pour la journée (tarif de l’année dernière), qui comprend les deux forfaits (Serre-Che 1 500 et Pelvoux), le moniteur, le repas et le  transfert. Il est nécessaire de réserver et de se faire connaître auprès des moniteurs de l’ESF, qui souhaitent évaluer si vous avez le niveau suffisant pour cette balade.

ESF du Monêtier : 04 92 24 42 66.