Cet été, Sainte-Foy-Tarentaise a mis le paquet sur le VTT et s’offre une piste de descente. Peu pentue, elle chemine en forêt sur un terrain facile, animé de virages relevés et de passerelles pour éviter les obstacles. Un équipement qui cible avant tout le grand public.

« En station, la plupart des pistes de descente VTT existantes sont trop techniques et élitistes. Elle conviennent aux pilotes chevronnés et équipés de vélo spécifique, mais pas aux pratiquants moyens». Ce constat, c’est Bertrand Rabatel, président du syndicat le syndicat national des moniteurs qui l’a dressé au dernier Salon de l’Aménagement de la montagne, en avril dernier à Grenoble. « Aujourd’hui, 90 % des pratiquants de vélo n’ont pas envie de se faire mal physiquement. Ils veulent du plaisir sans effort ». A Sainte-Foy-Tarentaise, on a bien compris le message. « La piste de descente que nous avons ouvert cet été s’inscrit complètement dans ces recommandations », explique Jean-François Limbarinu, dit Jeff, responsable des pistes de la station familiale de Haute-Tarentaise. « Nous avons travaillé avec des associations de VTT de Bourg-Saint-Maurice pour aménager un parcours qui convienne aux familles. Peu pentu, il offre de longues traversées à travers la forêt et les pistes». De vieux chemins existants ont été remis en service pour éviter que les vététistes passent dans les alpages et dérangent les troupeaux, mais également pour limiter l’impact d’un nouveau tracé sur la nature. Des parcours de randonnée ont également été mis en place, totalisant une centaine de kilomètres, dont un qui devrait bien rassasier les pilotes expérimentés ! Pour conduire les vététistes au départ de la nouvelle piste de descente, la station a privilégié un système de navettes, qui fonctionne très bien chez nos voisins Italiens et se révèle très convivial. «Avec le télésiège de Grand plan qui est à pince fixe, c’était très compliqué d’embarquer des vélos », indique Jeff, pour qui ce système est un compromis viable en attendant le remplacement de ce télésiège par un appareil débrayable.
Sophie Chanaron

Horaires et tarifs : montée en navette et remorques en continu tous les jours jusqu’au 22 août. Fonctionne de 10h à 12h et de 13h à 17h. 15€ le forfait journée, 10€ les deux heures, 3€ la montée simple.

 

- Advertisement -