La bonne chère ne se cantonne pas dans les restaurants de vallée. Elle prend aussi ses quartiers d’hiver sur les pistes de Saint-Gervais, où plusieurs tables gourmandes font rimer ski avec gastronomie.

La glisse, le froid, l’effort physique… ont de quoi mettre en appétit les skieurs, aussi bien débutants que confirmés. Alors bien sûr, vous pouvez pique-niquer sur les pistes avant de reprendre vos descentes enjouées. Mais vous pouvez aussi consacrer un peu plus de temps — et de plaisir — à votre pause déjeuner en altitude, car le domaine skiable de Saint-Gervais recèle des tables qui régalent autant les papilles que les pupilles. En voici une petite sélection, forcément subjective.
Nouveauté de cet hiver, le Tremplin a ouvert ses portes en décembre, sur la piste des Orgères, aux Communailles. Cet ancien chalet d’alpage est implanté à 1 530 mètres d’altitude face au mont Blanc, aux dômes de Miage et aux aiguilles de Chamonix. La grande terrasse (50 places) offre donc un magnifique panorama, tandis que l’intérieur (48 places) marie le bois et les matériaux contemporains. Le chef Hugues Chevallier qualifie sa cuisine de “bistronomique”. Peu de spécialités savoyardes, mais une cuisine raffinée à des prix raisonnables. Quelques exemples : un velouté de courge butternut aux douze épices avec émulsion à la châtaigne, un risotto de coquillettes aux cèpes avec copeaux de jambon et de parmesan, ou encore une tarte au citron déstructurée avec biscuits croquants en dessert.

Recettes traditionnelles et familiales

Autre table, autre style au refuge de Porcherey, sur la piste des Marmottes, côté Saint-Nicolas-de-Véroce. Ce petit chalet d’alpage rénové bénéficie lui aussi d’un emplacement privilégié face à la chaîne du Mont-Blanc, avec une grande terrasse de 50 places et un intérieur intime et chaleureux. La particularité de ce restaurant : un plat du jour unique, différent chaque jour, élaboré à partir de produits frais. Cette cuisine traditionnelle familiale et savoureuse fait la part belle aux plats mijotés en sauce : farcement aux diots de Savoie, pot au feu, potée… Ici, tout est fait maison, y compris les desserts. Pour profiter des lieux en soirée, vous pouvez dormir au refuge (dortoir et chambres).

Le Tremplin © DR

Le restaurant Sous les Freddy’s, quant à lui, est situé sur la piste Michel Dujon, sous la gare d’arrivée de la télécabine Bettex-Mont d’Arbois. Cet ancien chalet d’alpage rénové propose également une terrasse face au mont Blanc et un intérieur cosy, avec coin cheminée. Dans les assiettes, le plat traditionnel unique fait fureur : des beignets de pommes de terre avec charcuterie, salade et fromage. À conjuguer si vous le souhaitez avec l’un des desserts maison concoctés par la propriétaire Jeanine Curral, originaire de Saint-Gervais. Recettes de famille, produits locaux, cadre rustique, accueil chaleureux… une adresse authentique, dans le vrai sens du terme, où l’on prend le temps de savourer la vie.

Jeanne Palay

Le Tremplin : 04 50 18 88 42.
Le refuge de Porcherey : 06 80 64 01 43. http://www.refugeporcherey.com
Sous les Freddy’s : 06 99 49 17 70. http://souslesfreddys.fr

Sous les Freddy's © DR

Et aussi :
–    O’Communailles : 04 50 93 17 48. http://www.ocommunailles.com

– La Fruitière 04 50 58 99 67 www.lafoliedouce.com
Le refuge du Mont-Joly 04 50 93 10 10 www.refuge-mont-joly.com