Tous les sites et domaines du groupe Compagnie du Mont-Blanc en Vallée de Chamonix, comme à Megève, sont ouverts cette saison. Un challenge pour l’opérateur qui promet à ses hôtes un très grand confort de visite favorisé par la baisse de fréquentation de la clientèle internationale. Et si c’était l’été ou jamais de (re)découvrir l’Aiguille du Midi, la Mer de Glace ou de rouler tranquille du côté de Balme ? Réponse avec Antoine Burnet, directeur commercial et marketing.

Actumontagne : L’été, Chamonix-Mont-Blanc est une destination très touristiques. Un handicap dans la période actuelle ?
Antoine Burnet
: Chamonix-Mont-Blanc est effectivement connu pour être très fréquenté l’été avec quelque 100 000 personnes par jour déambulant dans ses rues avec une clientèle composée majoritairement de visiteurs à la journée. Pour autant, en temps normal, nos installations captent moins de 30% de ce flot de visiteurs. Or cet été, la clientèle internationale, qui représente 35 à 45% de nos passagers, devrait être moins présente en raison des conséquences de l’épidémie de Covid-19 sur les voyages. En clair, le confort de visite de nos sites et domaines est optimum ! Allez sur le site MontBlancnaturalresort.com pour visualiser l’ensemble de nos lieux d’excursion et découvrir nos bons plans été.

Du VTT sur le secteur de Balme pour admirer les glaciers ©Q. Iglesis

Actumontagne : C’est un appel du pied pour inciter les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes et les touristes en vacances dans la région de vous rendre visite ?
A.B.
: Oui ! Dans les échanges que j’ai avec les clients qui nous sollicitent et nos partenaires-revendeurs (hôtels, campings, entreprises…), je sais qu’il y a un énorme potentiel sur le tourisme de proximité. Beaucoup de locaux ne sont jamais montés à l’Aiguille du Midi ou n’ont jamais emprunté le train du Montenvers ou le Tramway du Mont-Blanc à Saint-Gervais, connus dans le monde entier. Ces installations offrent de grandes capacités d’accueil, donc cet été, je veux rassurer vos lecteurs, les visiteurs ne vont pas se marcher sur les pieds ! Et tout est en place pour un parcours totalement sécurisé. Quant à nos domaines de randonnée pédestre ou à VTT au Brévent, à la Flégère, à Balme (Tour-Vallorcine), aux Houches ou encore à Megève, ils proposent de multiples possibilités d’évasion pour les adeptes de grands espaces en mode sportif ou tout simplement contemplatif.

Le Cosmojazz aura bien lieu avec des concerts en altitude du 16 au 22 août ©Charles Vetter

Actumontagne : La Compagnie du Mont-Blanc est partenaire de nombreux événements l’été à Chamonix. Même lors de cette saison pas tout à fait comme les autres ?
A.B.
: Nous accompagnons comme toujours la Fête des guides du 12 au 15 août. De même, nous sommes aux côtés du Cosmojazz, dont l’édition 2020, la 11e, est maintenue et décalée du 16 au 22 août. Ce festival se passe en plein air avec, compte tenu de la configuration des sites, pas de difficultés pour appliquer des règles de distanciation sociale ! La programmation s’est recentrée sur les artistes résidant en France.
Propos recueillis par Sophie Chanaron

300 000 €
C’est le montant consacré par la Compagnie du Mont-Blanc dans la mise en place d’un dispositif de sécurité sanitaire efficient dès la mi-mai. Nombre de passagers par installation réduit et masques obligatoires pendant les phases de transports et dans les lieux clos.

Passerelle au sommet de l’Aiguille du Midi ©Q.IGLESIS


- Advertisement -