Vertige des Cîmes, c’est le nom de la nouvelle « attraction » à découvrir dès cet hiver sur le domaine skiable de Lans-en-Vercors. Cette passerelle sécurisée vous permettra de marcher au-dessus de 300 mètres de vide et d’embrasser un panorama à 360° !

Le belvédère situé au sommet du téléski de la Combe des Virets offre une vue à couper le souffle sur Grenoble et les massifs environnants (Chartreuse, Belledonne, Taillefer, Oisans), et même plus lointains (Dévoluy, Mont-Blanc). La grande majorité des 150 000 skieurs qui passent chaque hiver à cet endroit – de même que les randonneurs en été – ne manquent pas d’admirer ce panorama unique. « On a la chance d’avoir un lieu avec une vue à 360 degrés, sans obstacle, avec une falaise qui se découpe verticalement, et qui est facilement accessible, aussi bien en ski l’hiver qu’à pied l’été. Ça faisait plusieurs années qu’on réfléchissait à une façon de mettre ce belvédère encore plus en valeur », explique Ludovic Moulin, le directeur d’exploitation du domaine skiables de Lans-en-Vercors.

T.Durand

300 mètres de vide sous ses pieds

Le Vertige des Cîmes se présente sous la forme d’une passerelle qui s’avance de 2,10 mètres au-dessus de 300 mètres de gaz ! Celle-ci, d’une largeur de deux mètres, est bien évidemment totalement sécurisée, avec un système de main courante grillagée (d’une hauteur de 1,20 mètre). « On a aussi mis un câble en inox à 1,80 mètres de hauteur. Il s’agit d’une construction similaire à celle des passerelles himalayennes du lac de Monteynard », précise Ludovic Moulin.

Accès gratuit

Le sol est composé de caillebottis en acier : « On a fait ce choix parce que c’est ajouré, et qu’on a du coup vraiment l’impression d’avoir du vide sous ses pieds. En même temps, c’est un matériau qui est facile d’entretien ». Sachez qu’il sera possible d’emprunter cette passerelle avec des chaussures de ski, et à plusieurs personnes simultanément. Et tout ça gratuitement ! Une table d’orientation complètera à terme le dispositif, mais sa date d’installation n’est pas encore arrêtée à ce jour.

Martin Léger

Photos

©Jérôme Narcy

©T.Durand