Une promenade panoramique très accessible en raquette, à l’écart de la foule et des remontées mécaniques. On ose à peine le dire, mais cela existe, dans le massif du Mont-Blanc. Un accompagnateur de la compagnie des guides de Chamonix nous présente cette perle rare, le Prarion.


“Peu de montée, une grande descente peu fréquentée dans de la neige souvent poudreuse et un superbe panorama à 360°, facile d’accès”, annonce Stéphane Berger, accompagnateur à la compagnie des guides de Chamonix, à propos de la randonnée raquette au Prarion. Ça fait envie !
Le départ a lieu aux Houches, par la télécabine du Prarion. Depuis la gare d’arrivée (1 853 m), l’itinéraire suit une crête bien large, qui sépare deux vallées : celle de Saint-Gervais à gauche, et celle des Houches à droite. Chacun peut faire sa trace entre les épicéas isolés qui jalonnent le parcours vallonné. Sous le sommet, on arrive à une barre rocheuse, que l’on peut contourner de deux façons : soit du côté des Houches, par un petit ressaut raide, soit en suivant le chemin d’été (balisé par des flèches en bois), qui se faufile entre les rochers. Puis on rejoint le sommet du Prarion, débonnaire, qui offre un point de vue vraiment panoramique : la chaîne du Mont-Blanc et toutes ses stars, mais aussi la chaîne des Fiz, celle des Aravis, et les Aiguilles Rouges. Pas mal, pour un sommet qui culmine à 1 969 mètres d’altitude !

Droit dans la pente !
Pour le retour, soit vous revenez sur vos pas pour reprendre la télécabine, soit vous prolongez la balade, si les conditions de neige sont bonnes. Dans ce cas, quittez l’arête sommitale pour entamer une superbe descente vers l’ouest à travers la forêt. “Comme le terrain est vaste, chacun peut faire sa trace et découvrir les joies des glissades en raquette”, souligne Stéphane Berger.
Vous rejoignez ensuite le sentier du tour du pays du Mont-Blanc (balisé), que vous suivez vers la droite.  Après le col de la Forclaz (1 533 m), vous continuez à descendre en forêt. Au moment où vous voyez une clairière, vous quittez le sentier vers la gauche et vous découvrez le hameau de Charousse (1 210 m), d’anciens chalets d’alpages rénovés. Le lieu dévoile une belle vue sur le massif du Mont-Blanc avec un angle inhabituel, souvent mis en toile par des peintres.  Un chemin vous mène ensuite à la route, que vous suivez cinq minutes pour revenir au point de départ.
Cette belle randonnée en raquette doit être envisagée à la journée (cinq à six heures de marche), sans sous-estimer les dangers de la montagne hivernale. Pour vous enlever tout souci de sécurité ou d’orientation, n’hésitez pas à faire appel à un accompagnateur, qui vous fera également profiter de sa connaissance précieuse de l’environnement.
Jeanne Palay
Compagnie des guides et des accompagnateurs de Chamonix : 04 50 53 00 88.
Tarifs : 47 €  la journée (encadrement, transport et prêt du matériel).

- Advertisement -