« Pourquoi ne pas mettre en pratique sur nos territoires, en l’occurrence le Trièves, ce qui est souvent préconisé pour les terres lointaines ? ». C’est cette interrogation qui motive Pascal Lluch, acteur du développement du tourisme depuis années 80 et militant du tourisme responsable.

Avec RandoPays, créé en 2009, celui qui est le premier accompagnateur en montagne à avoir signé la Charte Trièves Ecotourisme, officialisée en septembre prochain, propose un large éventail de randonnées territoriales et solidaire. A travers elles, il ne s’agit pas seulement de « consommer » les plus beaux paysages vantés par Jean Giono, mais d’aller aussi au contact des habitants et des acteurs qui les animent. Pour composer ses itinéraires, cet adepte de la mobilité douce s’assure qu’ils sont accessibles par les transports en commun. Il favorise d’ailleurs les traversées plutôt que les boucles afin de dissuader les participants de prendre leur voiture ! Les gîtes où il fait étape sont choisis en fonction de critères liés à l’économie durable comme l’utilisation de produits locaux et la volonté de réduire leur impact carbone. Même les pique-niques sont préparés par ses soins selon ce principe avec des produits locaux et majoritairement bio. « L’idée, c’est que les retombées du tourisme profitent au territoire », explique l’accompagnateur qui privilégie de facto l’itinérance, tourisme diffus, et les périodes de moindre affluence. Parmi ses randos insolites, citons celle intitulée Sur les pas des Hugenots du 14 au 20 août, entre Die et Mens. Un itinéraire qui emprunte le chemin d’exil des protestants lors de la révocation de l’Edit de Nantes. Un cocktail rando, culture, nature entre Provence et Dauphiné. Des infos ici

 

Tous les publics

 

Cette approche responsable et solidaire du tourisme concerne aussi Laurent Heyden de Des Rêves et des Sentes. Spécialiste de l’accompagnement en montagne des publics handicapés ou en difficultés, il participe à la démarche du Trièves de s’engager en faveur du tourisme adapté. Parmi ses dernières initiatives, l’expérimentation d’un fauteuil tout terrain tracté par un âne, nouvel outil qui vient compléter les pulkas et autres joëlettes. A expérimenter notamment le 27 août prochain, avec une sortie au cœur du Trièves, ouverte à tous et notamment aux personnes en situation de handicap. Des infos ici.

 

Christophe Dumontier, gérant du gîte d’Atamanta à Préfaucon et accompagnateur en montagne, fait lui aussi partie des acteurs éco-touristiques du Trièves ! Avec lui, les loisirs de plein air comme la marche nordique ou le VTT, prennent une autre dimension et de la profondeur. Parmi ses spécialités, bien dans l’air du temps, des soirées dégustation avec l’association Vignes et vignerons, qui s’implique dans la sauvegarde des cépages du Trièves. Think local, act local ! 

Sophie Chanaron