Le Galibier, l’Iseran, le Télégraphe, le Glandon, la Croix de Fer… autant de noms de cols qui évoquent les grandes étapes alpines du Tour de France cycliste. Pour le grand public, ils riment aussi avec effort physique intense. Et bien, c’est toujours vrai en vélo musculaire, mais le vélo à assistance électrique est passé par là, mettant ces passages mythiques à plus de 2000 mètres de dénivelé positif à la portée de tous.
En douceur et à son rythme, la Maurienne vous invite à redécouvrir les plus belles routes alpines en mode cyclotourisme, septembre compris. Le territoire s’est équipé d’une trentaine de points de location de VAE. En chemin, de jolis villages à découvrir, et à l’arrivée de beaux points de vue sur les sommets des Alpes à repérer grâce aux tables d’orientation souvent proches.
Vous pouvez également partir randonner à pied dans les alentours pour ceux qui ont encore des forces -avec l’assistance électrique, ça devrait être possible !- ou juste vous attabler à la terrasse d’un restaurant et profiter de l’instant en sirotant une boisson fraîche.

Les infos pratiques sur les itinéraires, les points remarquables, les bornes de recharge, les hébergements… c’est ici.

Les cols de Maurienne en VAE ©Alicia Magnenot
- Advertisement -