Elle était en service depuis le 23 juillet, à la grande satisfaction des cyclistes, des piétons et autres adeptes des mobilités douces, mais les officiels, vacances obligent, n’avaient pas encore pu couper le ruban ! Un geste symbolique effectué le 17 septembre di dernier à vélo par les différents partenaires ayant permis l’aménagement de cet ouvrage au-dessus du Rhône. Construite par l’entreprise savoyarde MND, cette passerelle, dont l’intégration a été particulièrement soignée en raison de son environnement classé Natura 2000 et sa proximité avec l’Espace Naturel Sensible de Pierre-Châtel, sécurise désormais le passage des cyclistes entre la Savoie et l’Ain sur la véloroute ViaRhôna.

Reliant le lac Léman à la Méditerranée, cet itinéraire de plus de 800 kilomètres en compte une quarantaine en Savoie. Mais cyclistes et piétons peuvent aussi l’emprunter au quotidien. En 2021, le budget consacré par le Département de la Savoie à son Plan vélo est de 3,5 M€. La collectivité souhaite accélérer cette dynamique et va proposer aux collectivités porteuses de projets, associations et partenaires institutionnels, la tenue d’un séminaire sur les mobilités au courant de l’automne.

L’investissement s’élève à près de 1,85M€, réparti entre le Département de la Savoie, maître d’ouvrage (437 500€), le Département de l’Ain (375 000€), la Région Auvergne-Rhône-Alpes (375 000€), la Compagnie nationale du Rhône (312 500€), l’Europe (200 000€) et l’État (150 000€).

Jean Deguerry, président du département de l’Ain et Hervé Gaymard son homologue de la Savoie, mènent à vélo la délégation des officiels lors de l’inauguration de la passerelle suspendue entre Ain et Savoie ©Département Savoie

- Advertisement -