Courchevel prépare la 10ème édition de son exposition « L’Art au sommet », avec l’héliportage programmé, mercredi 14 et jeudi 15 novembre, de certaines des œuvres monumentales de Dali et d’Orlinski. Lancée il y a dix ans par la station, en partenariat avec les galeries Bartoux, cet événement consiste à faire du domaine skiable de Courchevel un musée à ciel ouvert. Ainsi, lors de l’hiver 2018-19, les skieurs pourront découvrir dix œuvres monumentales à l’arrivée de certaines remontées mécaniques et en centre-station : « Alice aux pays des merveilles » de Dali revient au sommet de la Vizelle aux côtés du Kong Rouge d’Orlinski, un panda et un Kong penseur rejoignent le sommet de la Saulire, un cerf et un loup s’exposent au sommet de Biollay,etc.

L’héliportage des sculptures est prévu pour les 14 et 15 novembre © Courchevel Tourisme

Pour célébrer dignement cette édition anniversaire, des bâches grand format seront aussi réalisées en exclusivité par des artistes et streets-artistes contemportains inspirés par le travail de Dali, sans oublier le « covering » de la cabine du téléphérique de la Saulire, des performances artistiques en direct sur trois dates, au moment de l’après-ski, ainsi qu’une exposition rétrospective des 10 ans de « L’Art au Sommet » dans le patio de la Croisette (à Courchevel 1850).

Photo de une : Les sculptures monumentales prendront notamment place au sommet de la Saulire © Courchevel Tourisme