Présent depuis plus de cent ans sur le territoire, le Crédit agricole des Savoie est la première banque à l’échelle des deux départements. Plus d’un habitant sur deux est client de cette caisse régionale parmi les dix plus performantes de France de la banque verte. Rencontre avec Yann Lhuissier, son directeur marketing.

actumontagne.com : Le Crédit agricole des Savoie ne connaît pas la crise ! Est-il incontournable dans le développement économique des deux Savoie ?
Yann Lhuissier : Depuis la fusion des caisses de Savoie et Haute-Savoie, orchestrée par René Carron, l’ancien président du Crédit agricole, notre caisse régionale n’a fait que croître en nombre de clients, en collecte et en encours financiers. Elle accompagne de fait le développement économique de son territoire, très attractif, et qui bénéficie de plusieurs moteurs : l’industrie du tourisme de la montagne, l’activité frontalière avec la Suisse, des filières industrielles émergeantes et porteuses, comme celle des énergies renouvelable, ou encore une agriculture de qualité, tournée vers le produit fini. Nous soutenons l’ensemble de ces secteurs. Dans les périodes fastes, comme dans les crises. Ainsi, en février, nous avons lancé un fonds d’investissement pour financer le plan de relance des entreprises du décolletage, dans la vallée de l’Arve. Nous captons l’épargne des Savoyards pour la mettre au service des besoins de développements et d’investissements. Il y a dans nos deux départements une grande solidarité qu’on ne retrouve pas forcément ailleurs. L’esprit montagnard est vraiment une réalité !

actumontagne.com : Vous développez des offres spécifiques pour les professionnels de la montagne, c’est nouveau ?
YL : Le Crédit agricole des Savoie est un acteur historique de la montagne où il dispose d’un important réseau d’agences. Nous avons vocation à proposer des offres spécifiques pour les professionnels de la montagne, en particulier les moniteurs et les salariés des remontées mécaniques. Nous sommes dans une logique de défense de position. A la demande des moniteurs ESF, nous avons élaboré à leur intention un crédit à la consommation de 12-36 mois, spéciale fin de saison, avec un taux à 2,90%. Cela grâce à un réseau de conseillers qui connaissent parfaitement la problématique des travailleurs saisonniers et qui cultivent une forte proximité avec eux.

actumontagne. com : Vous soutenez de nombreux projets dans les domaines de la culture, du sport ou de l’environnement. Quels sont vos critères de sélection ?
YL : 500 associations bénéficient de notre soutien. Par l’intermédiaire de la fondation du Crédit agricole, Pays de France, nous finançons des actions pour la préservation du patrimoine des Pays de Savoie : près de quarante depuis 2003. Récemment, nous avons investi à l’abbaye de Hautecombe, au château des Rubins à Sallanches encore à l’espace Alu à Saint-Michel-de-Maurienne. Chaque année, nous donnons des coups de pouce à des projets emblématiques, porteurs de relations et d’animation pour les cantons, avec une aide particulière aux jeunes et aux projets de développement durable.
Propos recueillis par Sophie Chanaron

e.savoie la banque en ligne savoyarde
Le Crédit agricole des Savoie met le paquet sur les nouveaux canaux, Internet notamment avec le site snowca.com dédié à la clientèle étrangère en croissance chez la banque coopérative et mutualiste. « Nous avons 5000 clients britanniques », indique Yann Lhuissier, directeur marketing qui annonce la rénovation de cette plateforme pour la rentrée. La caisse compte aussi se développer sur le créneau de la banque en ligne avec e.savoie.com, dont les conseillers en par téléphone ou en ligne sont basés à Annecy. Une banque virtuelle qui fait un tabac auprès de la diaspora savoyarde !