A l’invitation de l’association Trans’Savoir-Faire, les Radeliers de la Durance vont construire des radeaux de troncs d’arbre et effectuer le 14 juin, une descente exceptionnelle de l’Isère, entre Saint-Ismier au nord-est de Grenoble et Sassenage à l’ouest. Un sacré spectacle en perspective et une façon vivante de faire revivre l’histoire !

Avec cette manifestation, l’association patrimoniale iséroise Trans’Savoir-Faire rappelle l’importance de la navigation sur l’Isère jusqu’à la fin du 19e siècle, de la Savoie au Rhône. La radellerie et la battellerie ont en effet largement contribué au développement des vallées alpines en facilitant le transport des marchandises. Pour faire revivre cette activité autrefois florissante le long de l’Isère, Trans’Savoir-Faire a invité les Radeliers de la Durance qui, chaque année, descendent la tumultueuse rivière dans les Hautes-Alpes, contribuant à entretenir la mémoire autour de ce métier. Dès le mercredi 10 juin, les Radeliers de la Durance procèderont à la construction des radeaux de 7 tonnes sous le pont de la Batie à Saint-Ismier, en vue d’un départ le 14 juin à 9h. L’arrivée à Sassenage est prévue aux alentours de 13h30 sur la digue. Cette descente exceptionnelle de l’Isère sur un tronçon aujourd’hui fermé à la navigation fluviale, s’accompagnera de multiples conférences et d’animations. Le tout dans une ambiance conviviale et des personnages hauts en couleur !