Spécialisée dans l’équipement pour le trail et la randonnée, l’entreprise Raidlight fait de Saint-Pierre-de-Chartreuse, où elle a emménagé fin février, la première station dédiée au trail de l’Hexagone. Son fondateur, Benoît Laval, trailer émérite, nous explique ce nouveau concept, développé avec le soutien de la commune iséroise et du parc naturel régional de Chartreuse, convaincus que la course en montagne peut aussi être un relais de développement du territoire.

actumontagne.com : C’est quoi une station trail ?
Benoît Laval : C’est une station où les trailers débutants comme réguliers, vont disposer d’un véritable centre d’entraînement avec des infrastructures dédiées comme des parcours balisés de rando-trail de 10 à 40 kilomètres, des ateliers techniques, un kilomètre lancé permanent tracé du bas du village au sommet de la Scia, un espace accueil avec vestiaires, douches, sauna… Ils auront aussi la possibilité de tester gratuitement et dans un environnement approprié et exceptionnel, nos produits ou prototypes Raidlight. En appui de ces équipements, nous avons aussi élaboré une plateforme web, où les trailers pourront enregistrer leurs chronos, comparer leurs performances et mesurer leur progression.

actumontagne.com : Pourquoi avoir choisi Saint-Pierre-de-Chartreuse ?
B.L. : Nous avons contacté plusieurs sites, notamment dans le massif du Pilat où Raidlight était installé depuis 1999. Mais c’est la commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse qui s’est montrée la plus motivée par notre projet, soucieuse de se différencier des autres stations de moyenne montagne et de se diversifier dans les sports de pleine nature. Notre concept va lui apporter un nouveau souffle, d’autant que le trail est en plein boom. Sport de niche, il est réellement en train de se démocratiser. En témoigne le nombre croissant d’événements qui sont organisés autour du trail dans les stations de montagne.


actumontagne.com : Envisagez-vous de créer d’autres stations de trail ?
B.L. : Nous sommes en pleine phase de création de la première station de trail. Elle doit ouvrir fin avril et il nous reste encore pas mal de choses à faire pour que les installations soient opérationnelles. Ensuite,  il y aura une phase d’observation pour voir comment notre concept est accueilli et fonctionne. Mais, c’est vrai que l’idée est de développer un réseau de stations dédiées à la course en montagne en France mais aussi hors de nos frontières.

actumontagne.com : A quand son inauguration ?
B.L. : Les 2, 3 et 4 juin avec les Trois jours de Chartreuse, nouvel événement organisé par Raidlight et l’association Smag, qui va décliner plusieurs formats de courses. La plus relevée s’appelle le Chartreuse Maratour avec un parcours reliant les principaux sommets du massif (le Bec Charvet, Chamechaude, Le Charmant Som et le Grand Som), soit 46 km et 3700 m de dénivelé ! Nous profiterons de l’occasion pour inaugurer notre bâtiment éco-conçu de 1000 m² où Raidlight s’est installé fin février et emploie une trentaine de personnes.

Propos recueillis par Sophie Chanaron