Dernier né des domaines skiables interconnectés d’envergure internationale, Paradiski commence à faire son trou dans le paysage des sports d’hiver. A la veille d’entamer sa troisième saison, nous avons interrogé Laurent Chelle, le directeur marketing de la Selalp, en partance pour les remontées mécaniques de Serre-Chevalier, mais encore à son poste jusqu’au recrutement de son successeur.  



actumontagne.com : Après deux saisons d’exercice, le succès est-il au rendez-vous de Paradiski ?
L.C.
: Affirmatif ! Bien sûr, à l’international, la notoriété du domaine est encore loin d’égaler celle de nos voisins (Ndlr : les Trois Vallées ou l’Espace Killy) comme en témoigne une enquête Ipsos commandée par la Compagnie des Alpes sur le marché britannique. Mais Paradiski est encore jeune ! En revanche, cette même étude indique que la notoriété de La Plagne et des Arcs à l’étranger a enregistré un regain sensible. C’est une très bonne nouvelle ! Pour mémoire, Paradiski a été créé entre autre pour relancer l’attrait de ces deux stations auprès de la clientèle étrangère, la seule qui progresse aujourd’hui. Or, que veut cette clientèle ? Des domaines skiables immenses où elle puisse partir en itinérance, skier jusqu’à plus soif. En mariant La Plagne, Les Arcs et Peisey-Vallandry, nous lui offrons 425 km de pistes variées, une infinité de traversées possibles.




actumontagne.com : Vous avez une gamme de forfaits extrêmement fournie. Quel est celui qui fonctionne le mieux ?
L.C. : Tout d’abord, nous avons atteint l’objectif que nous nous étions fixés à savoir que 30% des titres de transports vendus par les remontées mécaniques soient des forfaits Paradiski. Le forfait le plus populaire est le Paradiski illimité 6 jours, largement préféré au Découverte 6 jours (Ndlr : forfait massif 6 jours avec une journée Paradiski). C’est plutôt une surprise.


actumontagne.com : Que réserve la saison 2005-2006 aux Paradiskieurs ?
L.C.
: Nous leur proposons de nouveaux itinéraires au coeur du domaine Paradiski. Nous nous sommes rendus compte la saison passée que face aux possibilités incroyables d’excursions qui s’offrent à eux, les clients avaient besoin d’être accompagnés, conseillés. Nous leur indiquons la durée des itinéraires proposés depuis le Vanoise Express, le niveau requis, les points remarquables du parcours. Côté nouveautés, les Paradiskieurs vont aussi pouvoir acheter et recharger à distance leur forfait mains libres -la ski-carte, initiée l’an passé a été plébiscitée par 96% des clients – à partir du site www.paradiski.com. C’est encore du temps gagné sur les pistes !


Propos recueillis par Sophie Chanaron