En se creusant un passage dans les falaises du Vercors, la Drevenne a formé l’un des canyons les plus réputés de France, celui des Ecouges. Néophytes et amateurs confirmés y font le plein de sensations fortes. Christian Bouilhol du bureau des moniteurs du Vercors nous présente ce spot exceptionnel. 

Tout d’abord, le canyoning dans les Ecouges peut-il être pratiqué sans connaissance de l’escalade ?
Christian Bouilhol : La pratique du canyon n’est pas directement liée à l’escalade. La progression en canyon s’apparente davantage à de la spéléologie : progression pédestre en rivière, problème lié au débit d’eau, passages obscurs ou étroits, descente sur corde, passage de siphon… Les canyons du Vercors ont été ouverts par des spéléo vers les  années 1980. Il faut attendre les années 90 pour voir apparaître l’engouement pour cette activité et son encadrement par des professionnels. Avant chaque descente, nous proposons aux personnes intéressées par une descente de canyon une initiation à la descente sur corde au moyen d’un descendeur, ainsi que les techniques d’approche des cascades en sécurité (main courante). Cette initiation se fait soit sur un pont, soit sur un rocher. Elle ne nécessite qu’un minimum de condition physique, une bonne santé, et bien sûr de savoir nager ! Pour les canyons plus techniques comme la partie haute des Ecouges, outre une indispensable bonne condition physique, il faut posséder une parfaite connaissance des techniques de progression sur cordes.

Quels sont les atouts de ce site ?
Toutes les caractéristiques de la descente de canyon sont ici réunies !
Tout d’abord la beauté des paysages : l’eau y est limpide et devient vert émeraude avec le contact des rayons du soleil. L’encaissement y est fabuleux : l’eau à sculptée la roche de façon très esthétique. La partie haute des Ecouges est reconnue comme l’une des plus belle d’Europe. Ensuite, son côté ludique : toboggans et sauts s’enchaînent magistralement avec à chaque fois une pincée de "trouille" vite oubliée par le côté amusant de l’exercice ! Autre atout : le côté sportif et technique de l’enchaînement de la partie haute et la partie médiane. Soit 480 m de dénivelé et 1,7 Km ! Au menu, 18 cascades, 12 dans la partie haute, 6 dans la partie médiane où évoluent les débutants.

Dans le milieu, on parle d’un troisième tronçon, formidable…
Effectivement, il existe une troisième partie -Les Gorgonnets-, actuellement interdite. Si elle était accessible, elle permettrait d’enchaîner un parcours de 3 km, soit 630 m de dénivelé, un must ! Des pourparlers entre le Parc Naturel du Vercors, les mairies concernées, les pêcheurs, les professionnels et les fédérations des pratiquants de la descente de canyon sont en cours pour une éventuelle ouverture de ce tronçon magnifique !

A partir de quel âge peut-on faire du canyoning dans les Ecouges ?
Dans le Vercors, l’eau est fraîche ! Pour la partie médiane des Ecouges, il faut avoir  12 ans environ, selon l’expérience" ( pratique la spéléo, l’escalade, plutôt sportif …) et le tempérament de l’enfant.

Propos recueillis par Sophie Chanaron

Combien ça coûte ?

67 € par personne sur une base de quatre personnes (dégressif en fonction du nombre de participants). Ce tarif comprant un guide breveté d’état, une assurance en responsabilité civile, le prêt du matériel. Renseignements au bureau des moniteurs du Vercors 04 76 94 14 50