Annie Breyton, pionnière dans l’événementiel glisse dédié aux enfants, mène tambour battant la seconde édition du Kids Montagne Aventure. Dédié aux 6-12 ans, ce rassemblement mêle sport, loisirs et éveil à la montagne. Un événement qui séduit autant les enfants que leurs parents. Entretien.


Actumontagne.com : Quelle est la vocation du Kids Montagne Aventure ?
Annie Breyton : La vocation du KMA, c’est de permettre aux enfants entre 6 et 12 ans, et cela gratuitement, d’explorer la montagne à travers des épreuves de glisse -un mini big-air et un snowcross-, ainsi qu’un parcours nature, composé de plusieurs ateliers. Ces derniers, organisés sous la forme d’un jeu, visent à les sensibiliser à l’environnement montagne et à développer chez eux un comportement citoyen à son égard.  Les concurrents, skieurs ou snowboarders, peuvent participer à une, deux ou trois épreuves, au choix. Les mots-clés du KMA : plaisir, découverte, aventure.



Au KMA, on fait travailler la tête et les jambes sans oublier de se restaurer après l’effort grâce aux différents partenaires

Actumontagne.com : Cette année, six stations de ski participent à la tournée. A la veille de la dernière étape à La Rosière, les 12 et 13 avril prochain, quel bilan provisoire dressez-vous ?
Annie Breyton : Je suis ravie car le KMA a réussi à réunir en moyenne une centaine de participants sur les quatre premiers sites, à savoir Crest-Voland-Cohennoz les 22 et 23 décembre, Gavarnie les 7 et 8 janvier, Les Orres les 7 et 8 février et Saint-François-Longchamp les 21 et 22 février. Au Collet d’Allevard, les 18 et 19 mars dernier, nous avons eu moins de participants que prévu, sans doute dissuadés par les prévisions météo qui avaient annoncé –à tort- un temps médiocre. Quoi qu’il en soit, la station a bien joué le jeu et les enfants se sont régalés.


Actumontagne.com : La formule du KMA va-t-elle évoluer la saison prochaine ?
Annie Breyton : Je souhaite accroître le nombre d’étapes et passer de six stations à dix. Nous avons démontré que notre concept était très porteur, tant auprès des enfants que de leurs parents. C’est pourquoi, je voudrais impliquer davantage ces derniers en les faisant participer eux aussi au KMA car les vacances à la montagne représentent un moment privilégié pour resserrer les liens familiaux, entretenir l’esprit de famille. Avec mes différents partenaires, nous allons plancher sur une formule originale.


Actumontagne.com : Justement, côté partenaires, Oasis, Cébé, Rossignol, dare2be…, vous suivront-ils l’année prochaine ?
Annie Breyton : La tournée 2005-2006 n’est pas finie. Il faut attendre la dernière étape de La Rosière, en avril prochain, pour faire le point tous ensemble mais je pense qu’ils sont très satisfaits.



Les enfants avec Philippe Join Lambert « sans qui la tournée ne serait pas ce qu’elle est sur le terrain », souligne Annie Breyton
 


Actumontagne.com : Envisagez-vous de décliner le Kids Montagne Aventure ailleurs qu’en montagne ?
Annie Breyton : Nous réfléchissons à une formule adaptée aux stations balnéaires pour l’été 2007. Nous avons tâté le terrain auprès de plusieurs d’entre elles qui ont chacune manifesté un vif intérêt. J’aimerais également monter des événements en milieu urbain autour de thématiques culturelles et artistiques.


Propos recueillis par Sophie Chanaron


Annie, l’amie des kids
Avec le Kids Montagne Aventure, Annie Breyton n’en est pas à son premier essai. Celle qui fut membre de l’équipe B de ski alpin dans les années 70, puis recordwoman du monde de ski de vitesse en 1981, concocte des événements dédiés aux enfants depuis le milieu des années 80. A cette époque, la Villardienne lance à Avoriaz avec sa soeur Cathy, des stages nouvelles glisses à l’intention des bambins : monoski, KL, snowboard sont au menu des réjouissances. « A l’époque, les snowboards pour enfants n’existaient pas, on devait bricoler des planches », se souvient Annie Breyton. Après un séjour aux Etats-Unis et un cursus à l’IFMT – institut des formations de la montagne et du tourisme-, elle retourne sur ses terres à Villard-de-Lans. Là, elle prend les rênes de la communication. Pour accroître l’image glisse de la station du Vercors, elle crée en 1995, le Kids Snowboard, premier rassemblement du genre. Avec le retour en flamme du ski, elle lance début 2000, le Kids Ski. Depuis mai 2005, Annie vole de ses propres ailes. Toujours aussi boulimique, elle fourmille de projets sur le créneau de l’événementiel enfant. Après le KMA et le Snow Kids Tour, seule manifestation 100% snowboard pour les 6-14 ans, d’autres manifestations devraient voir le jour très bientôt. Les mômes vont encore lui dire merci !