En terminant 2e des épreuves de cross-country (XCO) à Méribel, hôte des finales de la coupe du monde de VTT du 21 au 24 août, Julien Absalon remporte le classement général du circuit pour la 6e fois de sa carrière. Un sacre historique.

Il y avait foule à Méribel cet avant-dernier week-end d’août, pour les finales UCI Mountain Bike World Cup. Près de 15 000 personnes pour la descente et autour de 8000 pour les épreuves de cross-country. Une affluence qui a réjoui Gwen Fouché, coordinateur vacataire du circuit international pour l’Union Cycliste Internationale. « Nous avons assisté à de belles épreuves et le public était présent durant tout le week-end. Méribel a réussi son pari d’accueillir la finale de la coupe du monde de mountain bike ».
Les Bleus ont réussi de belles performances dans la station savoyarde, à l’image de Loïc Bruni, 4e dans la descente remportée par l’Australien Sam Hill, et qui fera parti des favoris aux Mondiaux dans deux semaines en Norvège. Toujours en descente, Emmeline Ragot se classe deuxième et boucle la saison au 3e rang du classement général de la coupe du monde. Quant au descendeur junior Loïc Vergier, il gagne en qualification, en finale et au général.
En cross-country, si Julien Absalon ne gagne pas la finale, il s’impose au classement général de la coupe du monde, rajoutant une nouvelle ligne à un palmarès déjà bien fourni : quatre titres mondiaux entre 2004 et 2007,  deux titres olympiques en 2004 et 2008 et désormais six coupes du monde en 2003, 2006, 2007, 2008 et 2009.  « J’ai porté le maillot toute la saison, ça fait si longtemps que ça ne m’était pas arrivé. C’est un sentiment particulier de courir ici, je me suis vraiment régalé. On ne s’entendait pas respirer dans les ascensions tellement il y avait du bruit. Cette sixième victoire prouve que j’ai su durer dans le temps… », a commenté le Vosgien de 34 ans, dont le prochain objectif est le championnat du monde le 6 septembre en Norvège.
Chez les dames, la championne de France Pauline Ferrand Prevot a pris une belle troisième place, derrière la Norvégienne Merida Dahle et la Suissesse Jolanda Neff, qui s’impose également au général.  « J’ai pu conserver ma place malgré la chute », se félicite la Française. « Je suis fière d’avoir pu courir cette manche avec le maillot tricolore sur le dos. L’ambiance était vraiment énorme, je suis fière de mon pays et on a envie de vite revenir ici ! », a-t-elle déclaré, plus motivée que jamais pour décrocher le titre mondial en Espoirs en Norgève.

Le podium feminin en cross-country ©Christophe Pallot / Agence ZOOM

Photos ©Christophe Pallot / Agence ZOOM

- Advertisement -