Lynn Hill était hier l’invitée d’honneur des 8e Rencontres du cinéma de montagne de Grenoble, à l’occasion de la soirée organisée en partenariat avec Petzl, dont elle est l’une des éminentes ambassadrices . « C’est vraiment sympa de voir une communauté de passionnés de montagne aussi développée à Grenoble », nous a confié la légendaire grimpeuse américaine, venue spécialement de Boulder (Colorado) où elle réside.
Il faut dire que les 1000 places de la salle de projection d’Alpexpo ont toutes trouvé preneur pour (re)découvrir les images des plus grands exploits de Lynn Hill. L’Américaine, aujourd’hui âgée de 45 ans, fut le 20 septembre 1994 la première (tous sexes confondus) à réussir l’ascension en escalade libre de la Mecque de la discipline, à savoir le Nose d’El Capitan (Californie), une falaise en granite de 1000 mètres de dénivelé. Le tout en 23 heures chrono !
Ce retour à Grenoble a aussi permis à Lynn Hill de se remémorer sa victoire lors du mondial indoor organisé en 1987 dans la capitale des Alpes. « Le public était surexcité d’assister à l’une des premières compétitions internationales d’escalade. Cet enthousiasme des spectateurs m’avait vraiment transcendé ». La grimpeuse américaine garde également de bons souvenirs de ses escalades dans la région, « à Presles, Saint-Pancrasse, Fontaine et au Mont Aiguille ».

Lynn Hill, tout sourire lors de la séance dédicaces 

La présence de Lynn Hil a bien évidemment comblé de bonheur Yves Exbrayat, directeur de la Maison de la Montagne et organisateur des Rencontres du cinéma de montagne. « Ça faisait longtemps qu’on souhaitait l’inviter. Nous souhaitons offrir aux spectateurs des soirées exceptionnelles. Ça passe non seulement par des films de qualité, mais aussi par la présence des grands noms des disciplines de montagne, dont Lynn Hill fait partie ».
Les Rencontres du cinéma de montagne se poursuivent ce soir et demain. Programme complet sur www.grenoble-montagne.com

M.L.