Quelque 2000 pilotes participent cette semaine à la Mégavalanche de l’Alpe d’Huez, l’officieux championnat du monde de VTT Enduro. Cette descente marathon se déroule sur un tracé d’une vingtaine de kilomètres pour 2600 mètres de dénivelé négatif, entre le sommet du Pic Blanc (3330 mètres d’altitude) et le village d’Allemont (730 m).
Quelques modifications ont été réalisées en vue de cette 19ème édition, pour offrir un parcours à la fois plus ludique et sécurisé aux pilotes, originaires d’une trentaine de nations. Ainsi, la partie finale du sentier de la Cristallière – une bande d’1m50 de large suspendue au-dessus du vide – a été recalibrée, afin d’éviter des chutes spectaculaires comme celle qui s’y était déroulée en 2007. Dans la continuité, un nouvel aménagement comblera nombre de descendeurs : l’évitement de la montée en relance dite de la Mine, qui sera remplacée par une nouvelle section particulièrement technique, qui fera appel surtout à une bonne finesse de pilotage.

© Laurent Salino

La journée d’aujourd’hui (jeudi 11 juillet) est consacrée à des essais libres des parcours. On entrera véritablement dans le vif du sujet vendredi 12 juillet, avec les qualifications, qui se déroulent sur un parcours distinct de celui de la course, en l’occurrence entre le sommet du DMC des Grandes Rousses (2700 m d’altitude) et le village d’Huez (1450 m). C’est sur ce même tracé que se déroulera, toujours vendredi 12 juillet, la première Mega Kids, réservée aux 9-14 ans. Les courses adultes auront lieu samedi 13 et dimanche 14 juillet.
Sachez que la Megavalanche Internationale rassemble les 342 meilleurs pilotes des qualifications, la Mega Challengers les 342 suivants, la Mega Amateurs les 342 encore après, le reste du peloton figurant dans les Mega Affinity 1 et 2.
La Megavalanche Ladies est prévue samedi 13 juillet, de même que la Mega Challengers et la Mega Affinity 1. Dimanche 14 juillet, place à la Mégavalanche Internationale, à la Mega Amateurs et à la Mega Affinity 2.

 

- Advertisement -