Cet été, un nouveau concept de loisirs basé sur la mobilité électrique est en test à Autrans, le Mobil-E-Camp. A louer dans cette base installée au Claret, une flotte de véhicules, des VTT classiques, mais surtout des VTT à assistance électrique et le fameux Mobile Dream.

Conçu au départ pour les personnes en situation de handicap, ce petit 4X4 100% électrique a tout pour séduire également les valides, en quête de mobilité originale et vertueuse pour parcourir la montagne. Fabriqué dans l’Isère par la société Lazelec, cet engin se joue du relief escarpé, grâce à ses roues équipées de pneus de VTT. Son autonomie de six heures, permet d’effectuer de bonnes randonnées sur terrains variés. Des pistes d’initiation et de perfectionnement à sa conduite ont été tracées au Claret.
C’est là que le public pourra essayer ce quatre-roue écologique en version courte, avant de s’évader plus longuement en direction des plus beaux points de vue du plateau.
A l’origine du Mobile-E-Camp d’Autrans, plusieurs acteurs : deux sociétés HSC (Hervé Saulnier Conseil) et Lazelec, qui se sont associées pour développer un concept touristique et de loisirs autour du Mobile Dream. Et aussi Samy Cherief, chargé du développement grand public du Mobile Dream. Il est le responsable de ce camp pilote d’Autrans. « Si l’exploitation s’avère concluante, nous déclinerons le concept dans d’autres stations de montagne, où nous avons déjà des contacts, ou
en stations balnéaires », explique-t-il. Pour lui, le Mobile Dream dispose d’un fort potentiel touristique. 100% dans l’air du temps, inter-générationnel et rassembleur. « Grâce à lui, les seniors par exemple, comme les personnes en situation de handicap ou celles qui redoutent l’effort, peuvent accompagner les autres membres de la famille ou du groupe ».

- Advertisement -