La Grave-La Meije et Villar d’Arène coupées du monde ? Pas du tout ! Si la RD 1091 assurant la liaison entre Grenoble et Briançon est fermée jusqu’à nouvel ordre au niveau du Grand Tunnel du Chambon, en raison de risques d’éboulement, le trafic routier en provenance du Sud se fait sans aucun problème jusqu’au col du Lautaret. Et des solutions existent pour que les Grenoblois et les Lyonnais aient accès au canton de La Grave.

Les vacanciers en provenance de Grenoble ou de Lyon ont deux solutions pour rejoindre La Grave-La Meije, la Vallée de Serre-Chevalier ou encore Montgenèvre pour un dernier week-end de glisse dans les stations du secteur ou ensuite, pour faire du ski de randonnée : passer par le tunnel du Fréjus, puis Oulx en Italie et le col du Montgenèvre, soit emprunter la route Napoléon (RN85) et venir par La Mure et Gap. C’est un peu long (1h30 de plus sur le trajet via le col du Lautaret en moyenne, et 37€ de frais de péage pour le tunnel du Fréjus), mais ça se fait !

Surtout que le dernier week-end d’exploitation des téléphériques de La Grave-La Meije, les 25 et 26 avril prochain, s’annonce très festif. Rassemblement Peace and Ride sur le glacier de la Girose, en partenariat avec les 2 Alpes et de nombreux freeriders pros. « Deux jours de bonne humeur face à la Meije, avec de nombreuses animations sportives freeride et freestyle sur le glacier de la Girose, et des animations culturelles », assure Vincent Moranval de Turbodancing, l’animateur en chef des festivités.

© David Le Guen/Téléphériques de La Meije

 

Un banquet solidaire

Avant ce week-end festif, demain, mercredi 22 avril, grand banquet solidaire, organisés par les élus locaux et régionaux, les forces vives et les habitants des villages de La Grave et de Villar d’Arène. Rendez-vous entre 11 h et 16h pour pique-nique à ciel ouvert et convivial sur la route départementale 1091. Tout le monde est convié pour apporter son soutien au territoire qui est impacté par cette fermeture. « Mais pas question de céder au catastrophisme, l’idée c’est de dire que les montagnards font front et peuvent s’en sortir en s’organisant », souligne Vincent Moranval. Et de citer déjà la mise en place de navettes fluviales sur le lac de Chambon, assurant principalement les déplacements professionnelles entre l’Isère et les Hautes-Alpes ou encore du co-voiturage de crise, via une page Facebook spécifique pour mutualiser les trajets. 
Si les travaux de consolidation de l’ouvrage se déroulent bien, la réouverture de la route est prévue pour la mi-juin, à temps pour le coup d’envoi de la saison d’été.
Plus d’infos à l’office du tourisme de La Meije au 04 76 79 90 05

Photos ©B.Boone et David Le Guen

 

 

- Advertisement -