Marche nordique, trottinette tout terrain, course d’orientation… Oz-en-Oisans étoffe son programme d’animations cet été, notamment à destination des familles. Le tout au plein cœur de la station, et gratuitement dans la plupart des cas !

Réputée pour son domaine de VTT, la station d’Oz-en-Oisans ne s’adresse pas qu’aux amateurs de deux roues. « La clientèle familiale est très importante à nos yeux. C’est pour ça qu’on a une halte-garderie ouverte tout l’été, et que nous avons souhaité renforcer et rendre encore plus cohérentes les animations au cœur même de la station », affirme Sébastien Pomini, chargé de communication à l’office du tourisme.
C’est dans cette optique de cohérence qu’un espace pique-nique a été aménagé autour de l’espace d’animation. Celui-ci est articulé autour du Kamikaze Park, qui comporte un parcours acrobatique en forêt accessible dès l’âge de trois ans, avec cinq parcours de difficultés variées, incluant une tyrolienne géante de 300 mètre. Un parc de paintball d’un hectare se trouve au sein du Kamikaze Park. Si ces deux activités sont payantes, ce n’est pas le cas du château gonflable et du trampoline – situés à proximité du Kamikaze Park – en accès libre, sous la surveillance des parents.

© OT Oz

Plusieurs nouvelles activités  – gratuites, sur inscription auprès de l’office de tourisme – vont aussi voir le jour cet été : de la marche nordique (avec deux sorties de 1h30, mardi et jeudi, encadrées par un instructeur spécialisé) ; de la trottinette tout terrain et de la course d’orientation (encadrées par un animateur de l’office du tourisme, le forfait remontées mécaniques étant à la charge des participants pour la trottinette). Notez aussi que pour la première fois cet été, le tapis roulant du front de neige fonctionne. Il permet d’accéder sans effort au Kids Bike Park, idéal pour apprendre le VTT de façon ludique, sur quatre parcours de difficulté croissante, composés de nombreux modules, éléments en bois, bosses et virages relevés.
Bref, cet été à Oz, vous ne saurez plus où donner de la tête !

Martin Léger

- Advertisement -