La meilleure façon de marcher, c’est de mettre un pied devant l’autre, bien sûr, mais tout donnant du sens à sa randonnée. Dans cette optique, l’application gratuite de Vaujany délivre des explications, au fil des sentiers, sur la faune, la flore, le patrimoine… Les détails avec Armelle Wendling, directrice adjointe de la station.

Actumontagne : Pourquoi cette nouvelle application à Vaujany ?
Armelle Wendling.
: L’envie de marier pratique sportive et découverte culturelle est une tendance de fond. Les randonneurs souhaitent comprendre l’environnement montagnard, l’histoire des lieux qu’il traversent… Et pas uniquement marcher la tête dans les chaussures ! L’application Cirkwi, que l’on rejoint par celle de Vaujany, répond à cette demande. Neuf sentiers de la commune y sont répertoriés, avec des éclairages sur la faune, la flore, le patrimoine. Et de nombreux témoignages et anecdotes, notamment sur la vie d’antan en montagne. Car les infos ne sont pas uniquement livresques, mais au contraire basées sur la mémoire orale. Chaque explication ou anecdote est reliée à un point GPS, et délivrée au randonneur au fur et à mesure de son déplacement. Le système fonctionne même en zone blanche.

Actumontagne : À qui s’adresse cette application ?
A. W.
: D’une part à un public familial, car certains sentiers de l’appli sont très accessibles. Mais aussi à des randonneurs sportifs, puisque des itinéraires à la journée sont également répertoriés. En fait, à toute personne qui a envie de se documenter. Il suffit de télécharger l’appli. Et pour ceux qui n’ont pas cette possibilité, l’office de tourisme imprime le road book de la balade choisie. Le niveau des sentiers est varié, de facile à très difficile.

©OT Vaujany

Actumontagne : Quel itinéraire conseillez-vous aux familles ?
A. W.
: Le sentier de La Villette, qui relie Vaujany au hameau de La Villette. Avec 150 mètres de dénivelé, il convient même aux jeunes enfants. Les plus de l’appli : décrypter la vue magnifique sur les Grandes Rousses. Mais aussi comprendre l’origine du nom du massif : la roche prend une teinte rougeâtre au soleil couchant. Ou encore découvrir la vie dans un hameau de montagne au début du XXe siècle. On se rend compte que ce que l’on voit aujourd’hui est le fruit d’une histoire, notamment le travail des agriculteurs, qui ont modelé le paysage.

Propos recueillis par Jeanne Palay

Un exemple de sentier : www.cirkwi.com/fr/circuit/281177-sentier-les-hameaux-au-fil-de-l-eau

- Advertisement -