A 27 ans, Alexis Pinturault s’est offert ce lundi à Are (Suède) le titre de champion du monde de combiné alpin. Le skieur de Courchevel, 24ème à l’issue de la descente, a signé le deuxième temps de la manche de slalom, pour devancer le Slovène Stefan Hadalin et l’Autrichien Marco Schwarz. Petite déception en revanche pour Victor Muffat-Jeandet, qui s’élançait juste après Pinturault en slalom (avec trois centièmes d’avance), mais qui échoue au sixième rang. Maxence Muzaton et Thomas Mermillod-Blondin, les deux autres Français en lice, se classent respectivement 25è et 32è.
Déjà vice-champion olympique de combiné l’hiver passé (derrière Marcel Hirscher, pas au départ aujourd’hui), Pinturault est enfin sacré dans une discipline où il brille régulièrement en coupe du monde. Il a en effet remporté sept de ses vingt et une victoires sur le Cirque Blanc dans cette spécialité, raflant au passage deux petits globes de cristal (2016 et 2017). Il s’agit de la troisième médaille mondiale pour le leader de l’équipe de France de ski alpin, après le bronze en géant en 2015 et l’or par équipes en 2017. Il efface au passage des tablettes Michel Vion, l’actuel président de la Fédération française de ski, dernier Français champion du monde de combiné jusqu’à aujourd’hui… C’était en 1982 à Schladming !

Photo : Alexis Pinturault avait remporté la médaille d’argent en combiné, lors des JO de Pyeongchang © Alexis Boichard/Agence Zoom