Annecy-Le Grand-Bornand, en lien avec la Fédération Française de Ski (FFS), organisera trois étapes de Coupe du monde de biathlon de suite, en décembre 2019, 2020 et 2021. Les épreuves auront lieu au stade Sylvie Becaert du Grand-Bornand, seul site en France à posséder la licence A, homologation délivrée par l’IBU (International Biathlon Union).

Souvenir, souvenir ! C’est en décembre 2017 que le site haut-savoyard a accueilli pour la dernière fois une étape de Coupe du monde. Elle avait marqué les esprits à plusieurs titres : une splendide victoire de Martin Fourcade et une foule immense de spectateurs. Parmi les quelque 53 000 présents et supporters des athlètes, 1000 collégiens invités par le département de la Haute-Savoie et 500 lycéens conviés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA), afin de leur transmettre les valeurs du sport mais aussi les encourager à pratiquer les sports de glisse, et les disciplines nordiques en particulier ! Plus de 120 journalistes internationaux étaient également venus au Grand-Bornand couvrir les compétitions. La chaîne l’Équipe avait égalé son record d’audience historique tous programmes confondus avec la mass-start Hommes (1,2 M de téléspectateurs).

( de gauche à droite) : Jean-Luc Rigaut (Président et membre fondateur du CO, maire d’Annecy), Stéphanie Pernod-Beaudon (VP AURA, déléguée aux sports), Michel Vion (président de la FFS), Christian Monteil (président du CD 74) et André Perrillat-Amédé (pdt et membre fondateur du CO, maire du Grand-Bornand)

Pour l’étape 2019, du 16 au 22 décembre prochain, les organisateurs attendent 60 000 spectateurs et une couverture médiatique au moins équivalente. Les épreuves devraient être retransmises dans 45 pays et toucher 125 millions de téléspectateurs. Une belle vitrine trois années de suite pour le territoire d’Annecy et du Grand-Bornand où tous les acteurs institutionnels sont déjà mobilisés, à l’image d’AURA, du Département de la Haute-Savoie et Savoie-Mont-Blanc, ainsi que les habitants.

Photo de Une : Martin Fourcade dans ses exploits sur le stade Sylvie Becaert du Grand-Bornand en 2017 ©C. Pallot