Au mois de mars, le général Hiver revient souvent à l’offensive. C’est ce qu’ont pu constater les coureurs de la 34e Pierra Menta depuis son coup d’envoi, hier. La première étape de la mythique course de ski alpinisme d’Arêches-Beaufort s’est déroulée sur un parcours de repli en raison d’une petite couche fraîche de neige tombée dans la nuit de mardi à mercredi. Aujourd’hui, ce 14 mars, pour la deuxième étape, les concurrents ont dû encore composer avec la neige et des températures plus fraîches pour une étape éprouvante de 1700 mètres de dénivelé positif, sur le secteur de la Roche Parstire (point culminant du parcours à 2109m) et de Saint-Guérin. Les meilleurs ont mis plus de 3h30 pour boucler ce parcours technique.

Une neige très présente pour cette Pierra Menta 2019 ! © Jocelyn Chavy

À mi-chemin de la Pierra Menta 2019, qui se déroule en même temps que les championnats du monde à Villars-sur-Ollon (Suisse) organisés par l’ISMF -d’où l’absence de certaines pointures-, qui sont les leaders provisoires ?

Laetitia Roux et Severine Pont Combe, bien parties pour remporter cette 34e édition chez les dames ! ©Jocelyn Chavy

Chez les femmes, le duo franco-suisse formé par la reine de la discipline Laétitia Roux et sa comparse helvète Séverine Pont-Combe. Les deux femmes ont posé une sérieuse option sur la victoire, le 16 mars dans la matinée. Chez les hommes, la messe est loin d’être dite ! Les Italiens Filippo Barazzuol et William Boffelli sont en têtes avec… 17 secondes d’avance sur les Français Didier Blanc et Valentin Favre et une poignée de minutes sur les troisièmes le duo franco-italien Yoann Sert -un enfant du pays- et Filippo Beccari. De quoi nous tenir en haleine jusqu’à samedi !

Du côté des skieurs VIP, le trailer François D’Haene et son coéquipier Alexis Traub sont 5e au provisoire, et le chef étoilé Jean Sulpice, qui participe pour la première fois à la course, associé à Jérôme Feuillade, pointe à la 149e place, c’est 12 places de mieux que la veille !