4,8 km de montée à 7 % de moyenne, sur la route d’accès côté Prémol (de quelques centaines de mètres après l’embranchement avec la route du col Luitel, jusqu’à l’Arselle). C’est le terrain de jeu de la course de côte de Chamrousse, comptant pour le championnat de France de la montagne. La 43ème édition se déroule samedi 25 et dimanche 26 août. La réfection de la route sur les deux derniers kilomètres – réalisée à l’automne dernier – pourrait permettre une amélioration du record de la montée. Il est détenu depuis 2016 par Nicolas Schatz en 2 minutes 2 secondes 375 millièmes, soit une vitesse moyenne de 142 km/h. Schatz, deuxième l’an passé, sera d’ailleurs l’un des grands favoris, au même titre que le champion de France en titre Sébastien Petit (vainqueur 2017 à Chamrousse), et à un degré moindre David Meillon.

Victorieux en 2016 et deuxième en 2017, Nicolas Schatz sera l’un des grands favoris © Didier Lippmann

Rappelons que chaque pilote réalise une montée d’essais libres (samedi à partir de 8h30), deux montées d’essais chronométrés (le samedi de 11h30 à 17h30) puis trois montées de course (dimanche à partir de 8h30), seule la meilleure étant retenue. Les pilotes sont classés en 9 groupes (eux-mêmes divisés en classes, une quarantaine au total), les plus rapides étant les voitures ouvertes, aux moteurs de 500 chevaux environ. Les véhicules historiques de compétition (datant de plus de 30 ans, comme des Alpine, des R8, des Porsche et même quelques F2 ou F3) ont leur propre compétition, avec les mêmes règles (mais avec une montée de course le samedi à partir de 17h30 et deux le dimanche). Tarifs spectateurs : 8 € le samedi, 14 € le dimanche ou 17 € le week-end complet, gratuit pour les moins de 12 ans.

- Advertisement -