La Clusaz organisait dimanche 30 avril la vingtième édition de son traditionnel Défi Foly, une épreuve délirante de waterslide consistant à traverser le lac des Confins à ski, monoski, snowboard ou tout autre engin de glisse, conventionnel ou non.

Imaginez une pente enneigée de 180 mètres de long et 40 ° d’inclinaison. Chaussez votre monoski et mettez vous en position de recherche de vitesse. A plus de 100 km/h , vous voilà en train de glisser sur l’eau à 4 ° C du lac des Confins, puis irrémédiablement, c’est la chute, jusqu’à ce qu’une équipe de plongeurs viennent vous sortir de l’eau.

Ce "rêve", 150 concurrents l’ont réalisé, avec une seule idée en tête : battre le record de 145 mètres réalisé l’an passé par Freddy Quenet. Mais qu’ils représentent "Ça envoie du gros", "Dré dans l’pentu", "J’y vais mais j’ai peur" ou "Avépadikifalépartir2laO", aucun n’est parvenu à dépasser cette marque mythique.

 

Au final, c’est Hervé Demule qui s’impose, avec une glissade à 141 mètres, devant Pascal Tirlet (136 mètres), Romain Raisson et Xavier Troubat (132 mètres), ex-aeqo à la troisième place. Chez les dames, victoire d’Anne Cattelin (91 mètres), devant Nathalie Maxit (71 mètres) et Valentine Renaud (64 m).
Dans le concours d’OGNI (Objets Glissants Non Identifiés), qui clôturait cette journée, les distances réalisées furent nettement inférieures, pour ne pas dire nulles, ces drôles d’embarcations ayant une fâcheuse tendance à se désintégrer dès leur arrivée dans l’eau, quand elles y parviennent … C’est donc sur l’esthétique, l’originalité, la créativité et l’humour que les dix OGNI ont été départagés, avec la victoire du team Villaz et son téléphone aux couleurs d’un numéro de renseignements téléphoniques.

Martin Léger