Peisey-Vallandry accueillait mercredi 30 janvier l’une des six étapes du Festi Nordic, un événement promotionnel des activités nordiques, organisé en collaboration par l’office du tourisme et Savoie Nordique. Ski de fond, biathlon, raquettes, luge, balades en traîneaux tractés par des chiens ou des chevaux et jeu de piste étaient au programme.

Bien sûr, avec sa situation privilégiée au cœur de Paradiski (elle abrite l’une des gares du célèbre téléphérique Vanoise Express, qui assure la liaison entre les domaines des Arcs et de la Plagne), Peisey-Vallandry est une destination idéale pour les amateurs de grand ski (alpin).  « Mais nous abritons aussi le plus grand site nordique de la Haute-Tarentaise, avec plus de 40 km de pistes de ski de fond. On évolue ici dans un site privilégié, aux portes du Parc National de la Vanoise, en partie au milieu des mélèzes bi ou tri-centenaires. C’est juste magique », affirme Jean-Baptiste Pascal, le directeur de l’office du tourisme de Peisey-Vallandry.

 

C’est justement pour promouvoir ses activités nordiques que la station a organisé, mercredi 30 janvier, l’une des six étapes du Festi’ Nordic. Particularité de cette journée ? Toutes les activités proposées étaient entièrement gratuites, avec l’encadrement et le prêt de matériel inclus. Petits et grands ont ainsi pu s’initier au ski de fond (en alternatif ou en skating), au biathlon, aux raquettes, mais aussi profiter de balades en traîneaux à cheval ou en traîneaux à chiens. « Pour le coup, les gens sont assis dans le traîneaux, mais ne conduisent pas l’attelage parce que ça demande plus de temps. Lors du Festi’Nordic, je leur propose une boucle d’environ cinq minutes, avec quelques parties plates ou en légère descente où la vitesse oscille entre 20 et 30 Km/h. Ce qu’ils apprécient avant tout, c’est le contact avec les chiens, le fait de voir ceux-ci se déplacer avec beaucoup de fluidité  mais aussi beaucoup de plaisir », explique Emmanuel Colire, prestataire de chiens de traîneaux à Peisey-Vallandry.

Un chamois au bord des pistes de ski de fond !

A noter aussi des concours de bonshommes de neige, de la luge, un jeu de piste (à faire à pied ou en ski), mais aussi des rencontres avec un garde du Parc National de la Vanoise. Les quelque 250 personnes qui ont défilé sur le site nordique de Peisey-Vallandry tout au long de la journée ont ainsi pu apprendre qu’une population de 200 chamois vivait dans les environs de ce site nordique, aux portes du Parc National de la Vanoise.

 

Certains ont même pu apercevoir un jeune cabri – malheureusement mal en point – qui s’était réfugié contre un mur extérieur d’un des chalets implanté au bord d’une piste de ski de fond. La preuve, s’il en était besoin, que le site nordique de Peisey-Vallandry a su conserver un caractère sauvage, qui fait le bonheur de tous les amateurs de ski de fond et autres promeneurs en raquettes…

Martin Léger

 

- Advertisement -