Le territoire de la Haute-Maurienne Vanoise compte six stations toutes différentes et complémentaires, aux portes du parc national de la Vanoise. Des destinations où la glisse est en son royaume mais pas que, comme l’explique Laurent Sévenier, responsable promotion de l’office du tourisme intercommunal.

Actumontagne : Présentez-vous la destination Haute Maurienne Vanoise…
Laurent Sévenier : C’est un territoire de 60 km de long, qui regroupe six stations de ski (Valfréjus, La Norma, Aussois, Val Cenis, Bessans et Bonneval-sur-Arcs) et les villes ou villages de Modane, Fourneaux, Saint-André, Le Freney, Avrieux et Villlarodin-Bourget). La destination s’adresse surtout à une clientèle familiale, française à 80 %, même elle cible également les Néerlandais, les Belges, les Britanniques et les Italiens.

Actumontagne : Quels sont les atouts de votre territoire ?
L.S. : Ses stations à taille humaine – et non des usines à ski – avec des villages habités à l’année. Notre territoire se trouve dans un secteur préservé aux portes du parc national de la Vanoise. Pour autant, elle est bien desservie. Par le train, avec le TGV qui arrive à Modane. Ou par les routes, qui ne présentent pas une succession de lacets interminables, en dépit de l’altitude plutôt élevées de nos stations (1500 mètres en moyenne). Nous avons aussi une réciprocité sur les forfaits de ski : quelle que soit la station dans laquelle vous prenez votre forfait six jours, vous avez le droit à une journée gratuite de ski alpin dans chacune des cinq autres stations, et au ski de fond en illimité. Le tout à moins de 200 euros, avec en prime des navettes gratuites pour vous rendre d’une station à l’autre, tous les jours (sauf le samedi) pour les détenteurs d’un forfait six jours et plus.

Une nature à portée de spatules ©www.albanpernet.com

Actumontagne : Quels sont les prochains événements à ne pas rater ?
L.S. : Le Festival national d’accordéon, du 26 janvier au 1er février à Val Cenis et Termignon, du 16 au 20 mars, C’est le printemps à Val Cenis. Laurent Gerra est le directeur artistique de ce festival pluridisciplinaire (chansons, spectacles…) dont Carla Bruni assure l’ouverture. Il y a aussi les 60 ans de la station d’Aussois, avec une grande soirée festive le 28 mars.

Actumontagne : Quel investissement majeur peut-on citer du côté des domaines skiables ?
L.S. : Le remplacement de la télécabine du Vieux Moulin qui datait de 1983. Pour ce service haut de gamme à la hauteur des attentes des skieurs d’aujourd’hui, nous avons investi 20 M€. Les nouveautés de cet équipement : des cabines dix places avec sièges chauffants, des accès facilités, un appareil plus silencieux et plus rapide avec débit passant de 1500 à 2200 personnes par heure.

Propos recueillis par Martin Léger

Photo de Une : Des paysages somptueux depuis la Canopée des Cimes suspendue au-dessus du lac du mont-Cenis ©Alban Pernet/HMV