Un hiver 2013-2014 sous le signe du changement pour Oz-en-Oisans, l’une des cinq stations du domaine Alpe d’Huez Grand Domaine Ski, et qui ouvre ce 6 décembre : nouvel exploitant des remontées mécaniques, poursuite raisonnée du développement immobilier et activités hivernales inédites. Le point avec Jacky Bossard, le directeur de la SEMD’Oz.

 

Actumontagne : Est-ce une nouvelle ère qui commence pour Oz ?
Jacky Bossard : On peut le dire, mais elle s’inscrit dans la continuité ! Depuis le mois de mai dernier, Oz-en-Oisans et Vaujany ont pris leur destin en main. C’est désormais la Société Publique Locale Oz-Vaujany qui gère leurs remontées mécaniques et de leur domaine skiable, après vingt-cinq ans de délégation à la SATA. Les deux communes, dans une vraie logique de développement de territoire, vont pouvoir mettre en application leurs idées en matière de gestion et de commercialisation du domaine Oz-Vaujany. Un secteur qui contribue largement à l’aura des 250 km de pistes reliées d’Alpe d’Huez Grand Domaine ski.

 

Actumontagne : Pour le skieur, quels seront les changements ?
Jacky Bossard : Les clients du domaine n’auront pas à s’inquiéter pour la préparation de nos pistes La qualité, le confort et la sécurité de la glisse sont des priorités. La majorité des skieurs veut des pistes bien préparées, une attente que nous ne devons pas sacrifier au nom de la rentabilité. Nous rallongeons aussi la saison sur notre secteur. Elle démarre le 6 décembre pour durer jusqu’au 21 avril. Pour les clients, ce n’était pas logique que notre secteur ne soit pas ouvert aux mêmes dates que celui de l’Alpe d’Huez et cela freinait le développement du parc locatif de nos stations. De même, nous maintenons un forfait Oz-Vaujany annuel que la SATA souhaitait supprimer. La SPL Oz-Vaujany donne tout son sens à la notion de service public, chère aux deux communes.

Actumontagne : Les skieurs en provenance d’Oz et de Vaujany basculeront-ils sans souci sur le reste du domaine géré par la SATA ?
JB : Nous allons faire en sorte qu’il n’y ait pas de ligne de démarcation ! Nous attendons la même chose de la SATA. Il faut une émulation entre les deux sociétés de remontées mécaniques. Elle va tirer le domaine skiable Alpe d’Huez Grand Domaine vers le haut, et cela au bénéfice de nos clients. Nos secteurs sont très complémentaires. Tout devrait bien se passer grâce aux maires des trois communes qui se sont emparés du dossier.

Actumontagne : Oz poursuit son développement immobilier…
JB : Effectivement, un nouvel ensemble de 320 lits, commercialisés par Villages Clubs du Soleil, verra le jour en 2015, portant le nombre de lits de la station à 4 500 lits. Dès cet hiver, nos hôtes pourront découvrir un nouveau parking couvert dans le secteur de l’Alpette, au pied de la télécabine du même nom. A la clé, 180 nouvelles places couvertes qui s’ajoutent aux 300 existantes. Cet équipement structure l’accueil des clients et surtout, il offre un accès de plein pied à l’Alpette pour tous les skieurs et les personnes à mobilité réduite. Nous installons aussi des toilettes publiques.

Actumontagne : De nouvelles activités et animations sont-elles programmées cette saison ?
JB : La SEMD’Oz installe un circuit glace et neige de quads électriques pour les 3-6 ans. Une activité inédite en station de façon permanente. Petits et grands devraient aussi plébisciter une animation dédiée aux derniers nés des engins de glisses chaque mercredi, sur le nouvel espace de luge. Ils pourront tester le Yooner, le snowscoot, le snowbike, l’airbord… et participer à un festival des glisses givrées les 12 et 13 mars. Autre sensation de la saison, l’Ultimate Test Tour, salon du freeride, qui fait pour la première fois étape à Oz (8 et 9 février).

Propos recueillis par Sophie Chanaron

©Images et Rêves
Jacky Bossard ©Sérac

 

 

- Advertisement -