Historique ! L’équipe de France de skicross a réussi à placer trois athlètes sur le podium des Jeux Olympiques de Sotchi, avec la victoire de Jean-Frédéric Chapuis (Val Thorens – en photo) devant Arnaud Bovolenta (Arêches-Beaufort) et Jonathan Midol (Le Grand Bornand). Cet exploit des Français est dans la lignée de celui réalisé l’an passé aux championnats du monde de Voss (Norvège), au cours desquels Jean-Frédéric Chapuis avait devancé Bastien Midol, le frère de Jonathan. Hormis son titre mondial, Jean-Frédéric Chapuis comptait avant ces JO de Sotchi une victoire en coupe du monde (à Are en mars 2013) et trois autres podiums. Il avait terminé quatrième du classement général de la coupe du monde l’an passé, et occupe cet hiver la 9ème place provisoire. Arnaud Bovolenta n’avait lui jamais rallié la moindre finale lors d’une épreuve de coupe du monde, puisque son meilleur résultat était une 6ème place obtenue à Val Thorens au mois de décembre. Quant à Jonathan Midol, 14ème du classement final de la coupe du monde l’an passé, son meilleur résultat était une 4ème place lors de l’épreuve de coupe du monde des Contamines-Montjoie en janvier 2013.
Cet incroyable triplé – le premier pour la France aux JO d’hiver, toutes disciplines confondues – permet aux Bleus de battre le record de médailles décrochés lors de Jeux Olympiques d’hiver, qui était de 11 (à Salt Lake City en 2002 et Vancouver en 2010). L’équipe de France compte désormais 14 médailles (4 d’or, 3 d’argent et 7 de bronze), remontant ainsi en 9ème position au tableau des médailles.

 

- Advertisement -