Le skieur de Tignes Johan Clarey est devenu ce mercredi à Are (Suède) vice-champion du monde de super-g, à égalité avec l’Autrichien Vincent Kriechmayr, le titre revenant à l’Italien Dominik Paris. A 38 ans, il s’agit de la première médaille dans un grand championnat pour le doyen de l’équipe de France de vitesse. Mais au vu de ses dernières sorties, elle n’est pas vraiment surprenante, puisque Johan Clarey restait sur une deuxième place lors du super-g de Kitzbühel, le dernier disputé avant les championnats du monde. Contrairement aux dames hier (Worley 16ème, meilleure Française d’un super-g remporté par l’Américaine Mikaëla Shiffrin), les Bleus ont signé un très beau résultat d’ensemble, avec également la 5ème place d’Adrien Théaux (Val Thorens), la 7ème place de Brice Roger (La Plagne) et la 14ème place de Nils Allègre (Serre-Chevalier).

Photo : Johan Clarey © Andy Parant