Le 9 janvier prochain, à Samoëns, 20 mushers (conducteurs d’attelages) et leurs 300 chiens s’élanceront pour 11 jours de la course à étapes la plus difficile au monde, la Grande OdysséeSavoie Mont-Blanc. Ceux qui franchiront la ligne d’arrivée, à Termignon, en Haute-Maurienne-Vanoise, le 20 janvier, auront parcouru près de 600 km, avec plus de 17 000 m de dénivelé positif sur des étapes de 40 à 85 kilomètres.

Entre Savoie et Haute-Savoie, la 12e Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc traverse 22 stations de ski. Six attelages français sont engagés dans cette épreuve, dont le benjamin toute nationalités confondues, Gregory Coffre, 22 ans, installé dans le Haut-Jura. Le local de la course, Rémy Coste, finisher trois années de suite en 2013, 2014 (2e) et 2015 (3e) fait partie des favoris, au même titre  que Jean-Philippe Pontier, vainqueur en 2014 et 7 fois finisher ou encore le Tchèque Jiri Vondrak, vainqueur en 2013.
Parmi les nouveautés de cette 12e édition, le Baby Odyssée Megève, le 14 janvier, une course de 400 m pour enfants de 4 et 5 ans, encadrés par les écoles du réseau Baby Park. Sur les deux semaines que dure la la Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc, plus de cinquante animations sont programmées par les offices de tourisme dans les sites qui l’accueillent : vin chaud, tartiflette géante, village de trappeur, projection de films, baptêmes en traîneau à chien… D’autres courses dans la course ont aussi lieu, tremplin vers l’épreuve reine pour beaucoup : Trophée France Bleu, Trophée SantéVet, L’Odyssée des enfants, l’Odyssée pour tous.
Plus de 60 000 spectateurs ont suivi la course lors de l’édition 2015. 80 000 sont attendus cette année.

photo ©LGO

 

- Advertisement -