Pour sa 23e édition, la Christolaise, course pédestre en montagne au coeur du parc national des écrins, lance un 3e parcours, un trail plus long et encore plus montagneux. Tous les goûts sont dans la nature le 3 août !

L’engouement pour le trail ne faiblit pas. Bien au contraire ! La preuve, avec la Christolaise, course pédestre organisée depuis plus de vingt ans par l’office de tourisme de Saint-Christophe-en-Oisans/La Bérarde, chaque premier dimanche d’août. La course, appréciée des initiés, ne rassemblait pas plus de 150 personnes pour les deux parcours proposés, de 9 et 17 km. Face à la demande, notamment de la part des traileurs chevronnés désireux de repousser toujours plus loin leurs limites, les organisateurs ont décidé de créer un troisième parcours pour la 23e édition, le 3 août prochain. Sa distance, 31 km pour 2 600 m de dénivelé ! Cette boucle est donc taillée pour les plus gourmands et les coureurs entraînés, car il leur faudra passer par le Plat de la Selle, à 2 487 mètres, et avaler des montées particulièrement
raides.

C’est Jean-Charles Riauté, traileur amateur, responsable des chemins sur la commune de Saint-Christophe-en-Oisans, qui a tracé ce nouveau parcours très montagneux et à fort dénivelé. Les coureurs auront-ils le temps de profiter des paysages somptueux qu’ils vont traverser ? Ils affirment que oui quand on leur pose la question ! L’effort intense que l’exercice leur réclame ne les empêche pas d’apprécier le cadre dans lequel ils évoluent. Ils cherchent à entrer en osmose avec lui. Les quelque 70 bénévoles mobilisés sur la journée seront là pour assurer les sept ravitaillements programmés sur cet itinéraire au long cours, dont le nombre de participants est limité à 100. Les meilleurs endroits pour les encourager : au hameau de Champhorent et au pont des Raja du Vénéon.
Sophie Chanaron

 

- Advertisement -