Avec la levée progressive du confinement depuis ce lundi 11 mai, il est à nouveau possible d’aller en montagne. Mais sous certaines conditions imposées par les préfets de chaque département.
Dans les départements de Savoie et Haute-Savoie, les arrêtés portant interdiction de pratiquer toutes activités en montagne ont été abrogés dimanche soir. L’Isère a fait de même ce 12 mai.
Les autorités incitent à une reprise progressive et modérée des activités sportives en montagne, ceci évidemment pour éviter les accidents qui pourraient engorger les services hospitaliers encore largement mobilisés par les patients Covid-19.
Les préfets rappellent la nécessité de respecter les gestes barrières ainsi que les distances physiques dans la pratique sportive (5 mètres pour la marche rapide, 10 mètres pour le vélo) afin de limiter la propagation du virus.

De même, conformément aux dispositions de la loi d’urgence sanitaire, ils soulignent que les activités ne pourront être exercées qu’à titre individuel ou en groupe de 10 personnes maximum.
Les refuges restant fermés pour le moment, la pratique des activités de montagne est limitée à la journée en Savoie et en Haute-Savoie. En Isère, l’activité de spéléologie reste également interdite.

Ces restrictions sont valables jusqu’au 1er juin inclus.

- Advertisement -