Moins connue que la Pierra Menta, son aînée de 22 ans, la Transvanoise est la course de ski alpinisme qui monte dans le milieu. Sa particularité ? Elle est la seule du genre en France à se dérouler sur glaciers. Des paysages à couper le souffle et des passages très techniques pour les skieurs. La 7e édition a lieu ce dimanche 13 avril, au départ de Pralognan-la-Vanoise. Trois parcours au menu, dont un nouveau pour les jeunes (18/20 ans).

Organisée par le CAF Vanoise-Tarentaise et soutenue par l’OT de Pralognan, la Verticale TransVanoise fait passer les coureurs du parcours le plus relevé (3800 mètres de dénivelé) par quatre sommets à plus de 3000 mètres : la Pointe de la Réchasse, la Pointe du Dard, le Dôme de Chasseforêt -point culminant à 3590 m- et le Dôme des Sonnailles. Revendiquant un fort esprit de cordée, les courses se déroulent par équipe de deux. Quand l’un des membres du binôme fléchit, l’autre prend le relais.

L’an dernier, le duo vainqueur avait mis un peu moins de 4H30 pour effectuer l’itinéraire, sensiblement le même que celui de cette année. Les plus lents moins de 7 heures. Mais le chrono n’est pas la motivation première de tous les concurrents. C’est avant tout l’envie de repousser ses limites en pratiquant une discipline dont le cercle des adeptes s’élargit chaque saison un peu plus.

Pour suivre et encourager les coureurs, sachez que le télésiège Edelweiss à Pralognan-la-Vanoise sera ouvert de 4h à 4h20 et celui du Génépi de 4h20 à 4h40 dimanche matin

©Pierre Descotes

- Advertisement -