Composé de Superdévoluy et de La Joue du Loup, le domaine skiable du Dévoluy fête ses 50 ans cet hiver. Festivités, modernisation des pistes et réflexions pour engager ces deux stations vers l’ère du digital sont au programme de cette saison anniversaire.

Créée en décembre 1966, Superdévoluy a fait partie des précurseurs de la station intégrée en multipropriété, « avec une gestion centralisée des remontées mécaniques, du domaine skiable et des commerces. De cette époque, il reste notamment le bâtiment emblématique du Bois d’Aurouze – classé au patrimoine du bâti du XXème siècle – avec ses 4000 appartements en front de neige. La station a su garder sa dimension populaire. Nous avons une importante clientèle marseillaise, assez tranquille dans les files d’attentes, qui ne vient pas pour consommer du forfait à tout prix. C’est une ambiance plutôt bon enfant », témoigne Eric Thomas, le directeur de l’office de tourisme du Dévoluy.

©Agence Urope

A l’occasion de son 50ème anniversaire, Superdévoluy entend « entrer dans l’ère du digital, sur la période 2017-2020, avec notamment un programme de gestion des énergies aussi bien au niveau des bâtiments que du domaine skiable (enneigeurs moins énergivores…). Nous souhaitons aussi développer l’accessibilité à Internet partout sur le domaine skiable, faciliter les paiements avec le porte-monnaie électronique pour les navettes, la piscine, et demain pour les cours de ski, le rechargement des forfaits,etc », détaille le directeur de l’OT. A moyen terme, il est aussi prévu de réaménager les fronts de neige, afin de les rendre encore plus accessibles et conviviaux :  terrassements pour faciliter les flux de skieurs vers les remontées, comme vers les résidences, aménagement de zones d’animation avec big air, waterslide ou encore piste de luge.

Animations à gogo

Pour cet hiver 2017, quelque 5,5 millions d’euros ont été investis par le groupe Maulin.Ski pour la modernisation du réseau de neige de culture (permettant une exploitation simultanée de la quasi-totalité des enneigeurs), l’installation de 12 nouveaux box modulables dans le snowpark et le remplacement de remontées mécaniques vieillissantes. Sur le haut du domaine, le téléski des Plattes fait place au  télésiège 4 places pinces fixes du Génépy (avec un débit doublé). En front de neige de la Joue du Loup, exit le télésiège du Roc D’Aurouze, remplacé par deux téléskis (La Joue et Le Loup), qui permettront de compenser la fermeture du Télémix des Fontenettes les jours de grand vent, et ainsi d’assurer la liaison entre La Joue du Loup et Superdévoluy dans toutes les conditions. Une nouvelle piste rouge (le Vallon de la Truie) est aussi créée dans un ancien vallon hors-piste démarrant de la Pierra (sommet du domaine skiable) pour aboutir au nouveau télésiège du Génépy.

Superdevoluy © Gilles Piel

Pour fêter dignement ce 50ème anniversaire, une grande cérémonie est prévue le 30 décembre à partir de 17h, avec discours, concert et spectacle son et lumière. En janvier et mars, l’artiste Simon Beck (spécialiste du Snow Art) tracera sur le domaine skiable des figures géométriques géantes reprenant notamment le logo des 50 ans. Des animations en partenariat avec l’ESF (waterslide, démos de freestyle, shows nocturnes avec tenues à LED, feux d’artifice) auront lieu pendant les vacances de février. Sans oublier une semaine promotionnelle des commerces et prestataires de SuperDevoluy du 21 au 28 janvier 2017 ou des remises sur les forfaits (entre autres -50 % pour les clients venant skier le jour de leur anniversaire).

Martin Léger

 

- Advertisement -