Pas besoin d’être un alpiniste, un marcheur ou un vététiste aguerri pour profiter des paysages grandioses du Mont-Blanc ! Que l’on soit sportif ou non, grand ou petit, les possibilités sont nombreuses pour expérimenter en mode été l’environnement exceptionnel du Toit de l’Europe. Marchez, grimpez, roulez ou ouvrez tout simplement grand les yeux !

A Chamonix-Mont-Blanc, il n’y a pas que l’Aiguille du Midi, site touristique le plus haut d’Europe, pour profiter du spectacle de la montagne ! Elle reste bien sûr le belvédère privilégié pour admirer le mont Blanc et ses géants blancs voisins, mais d’autres sites touristiques présentent eux-aussi un intérêt paysager, comme expérientiel. « Au sommet du téléphérique des Grands Montets par exemple, il y a une vue très carte postale du mont Blanc et de l’aiguille du Midi. Et en plus, on peut effectuer une balade dans un jardin des neige balisé et sécurisé, une parenthèse hivernale insolite en plein été pour les excursionnistes », explique Antoine Burnet, directeur marketing et commercial à la Compagnie du Mont-Blanc, qui exploite l’Aiguille du Midi et une dizaine de domaines skiables et de sites touristiques sous la marque Mont-Blanc Natural Resort.

Vue panoramique depuis le Brévent ©F.Bodet

Pendant la fermeture forcée de cette dernière en juin et début juillet (ré-ouvert ce 7 juillet), c’est le Brévent qui a ainsi pris le relais auprès des quelque 20 000 excursionnistes qui avaient réservé un billet. « Ils ont été ravis car depuis le sommet de ce versant exposé plein sud, la vue sur la chaîne du Mont-Blanc est juste exceptionnelle », positive Antoine Burnet qui veut élargir le champ de vision des visiteurs sur la destination chamoniarde !

Toujours au Brévent et à la Flégère, on peut par exemple défier la verticalité du granit chamoniard à partir de sites d’escalade aménagés à proximité des gares d’arrivée sommitales. En marchant en direction des lacs du Brévent ou de Cornu (côté Brévent) ou des lac Blanc et Cheserys (côté Flégère), il n’est pas rare de croiser les stars de la faune alpine, bouquetins, chamois et marmottes. Sûr qu’ici, vos bambins vont aimer marcher !

Le Pas dans le Vide® ©B.Delapierre

40 mètres sous la glace
Autre lieu magique et incontournable de Chamonix-Mont-Blanc, surtout avec des enfants, le Montenvers et la Mer de Glace. La montée à bord du petit train rouge à crémaillère est déjà un premier grand moment. A l’arrivée, le panorama sur le plus grand glacier de France, même s’il recule chaque année d’un mètre en raison du changement climatique, est toujours aussi bluffant. On peut même carrément pénétrer dans les entrailles de ce monstre de glace en visitant la Grotte de la Mer de glace, creusée chaque année depuis 1946. On y accède par un télésiège et un escalier de quelque… 500 marches ! A l’intérieur, des sculptures taillées dans de la glace vieille de deux siècles offrant toutes les nuances de bleu. Un voyage très dépaysant !

Le Cosmojazz, dont la 9e édition se tient du 21 au 29 juillet, affectionne tout particulièrement le Brévent, Planpraz et le Montenvers, écrins pour plusieurs concerts au sommet ©P.Tournaire

Rouler dans un paysage de carte postale
Du côté de Balme, c’est en VTT qu’il faut expérimenter ce domaine sans forcément avoir de bons mollets et une forme olympique ! Balme est effectivement le spot du vélo de montagne de Cham ! Par la télécabine de Charmillon ou le télésiège d’Autannes, les pilotes rejoignent de pistes de descente de niveau vert à rouge. Ce réseau d’itinéraires est complémentaire à celui du domaine des Houches, où depuis le sommet de la télécabine du Prarion, on peut varier les descentes entre alpage et forêt. A partir de cet été, le bas de la piste de Maisonneuve est accessible jusqu’au Pont de la Verte grâce à un accord avec les propriétaires des parcelles traversées. Un bonus dans les alpages bien appréciable !

Sophie Chanaron

La télécabine Panoramic Mont-Blanc est fermée cet été en raison du changement de l’un de ses câbles porteurs, endommagé par la tempête Eleanor. Réouverture à l’été 2019.

L’Aiguille du Midi en immersion

©Pascal Tournaire

Site d’excursion emblématique de Chamonix-Mont-Blanc, l’Aiguille du Midi est à nouveau accessible au public ce 7 juillet, suite au changement anticipé du câble du téléphérique du deuxième tronçon courant juin. Outre Le Pas dans le Vide® et le Tube, ses deux dernières attractions, la gare d’arrivée du téléphérique propose cet été un nouvel espace immersif avec un écran géant diffusant en continu des vidéos autour de l’alpinisme. De quoi prolonger encore la visite à près de 3800 mètres d’altitude !