Pour la troisième année consécutive, Bessans va être en mesure d’ouvrir une boucle de ski de fond de 2 kilomètres, grâce à la technique du snowfarming. Quelque 10 000 m3  de neige avaient ainsi été conservés sous de la sciure, près du stade de biathlon, depuis le mois d’avril. 7500 m3 ont été étalés par les dameuses ces derniers jours pour créer cette boucle, autour du stade de biathlon, et qui sera opérationnelle dès demain.

La boucle de ski de fond de 2 km sur laquelle les biathlètes vont s’entraîner pendant le mois de novembre © OT Haute-Maurienne Vanoise

Confinement oblige, le grand public ne pourra pas en profiter. Mais cette situation fait le bonheur des équipes de France de biathlon, qui peuvent continuer à s’entraîner grâce à leur statut de sportifs de haut niveau, non concernés par le confinement. Initialement, les Bleus auraient dû être en stage en Norvège en ce moment, mais une quatorzaine obligatoire à l’arrivée dans ce pays scandinave rendait ce stage impossible. Entre le 7 et le 27 novembre, pas moins de 33 biathlètes des équipes de France et différents groupes fédéraux ( A, B et Juniors) seront donc en stage sur la neige dans la station de Haute-Maurienne Vanoise, où ils pourront s’entraîner sur le pas de tir de 30 cibles, homologué pour l’accueil de compétitions internationales. Quentin Fillon-Maillet, Emilien Jacquelin et autres Justine Braisaz bénéficieront ainsi de conditions idéales pour préparer la première étape de coupe du monde de biathlon, prévue à partir du 28 novembre à Kontiolahti (Finlande). A noter que tous les athlètes et membres de l’encadrement présents à Bessans pour ces stages ont au préalable fait un test de dépistage à la Covid-19 avant de partir (négatif pour tout le monde), ce qui leur permettra d’être dans une bulle sanitaire préservée.

Photo de une : Les biathlètes des équipes de France A étaient en stage à Bessans lors de l’été 2020 © FFS

- Advertisement -