Près de 6000 personnes ont assisté hier mercredi 18 mars aux épreuves de descente des finales de la Coupe du monde de ski alpin à Méribel. C’est la première fois depuis qu’existe ce circuit, que la France accueille ses phases finales. Un rendez-vous très attendu car c’est à cette occasion que sont décernés les fameux globes de cristal de chaque discipline et du général. Hier, sous un soleil radieux, Lindsay Vonn a éclaté de son talent la descente dame, dont aucune Française n’a pris le départ.

La reine de la vitesse s’est imposée sur la piste du Roc de Fer avec 24 centièmes d’avance sur l’Autrichienne Elisabeth Goergl et 30 centièmes sur une seconde Autrichienne, Nicole Hosp. L’impressionnante Américaine signe sa 66e victoire en Coupe du monde et remporte aussi le globe de cristal de la discipline 2015, le 18e de sa carrière. 

Agence Zoom

Chez les hommes, c’est le Norvégien Jansrud qui a été le plus rapide, devançant le Suisse Didier Defago et l’Autrichien Georg Streitberger. Il  empoche du même coup le globe de cristal. Le premier Français est le Chamoniard Guillermo Fayed, 5e, une bonne place qui lui permet de monter sur la 3e marche du podium au classement général de la Coupe du monde de descente. Aujourd’hui, place aux super-G.

photos ©Agence Zoom

- Advertisement -