Cet hiver, Montgenèvre accueille deux grands rassemblements de ski alpin pour les enfants : l’Etoile d’Or, les 22 et 23 mars, et la 1000 Pattes, les 5 et 6 avril. Près de 2000 enfants vont déferler sur les pistes et dans les rues de la station pour l’occasion.

Quel est le point commun entre Jean-Baptiste Grange, Sandrine Aubert et Gauthier de Tessières ? Ils ont tous les trois remporté la 1000 Pattes durant leur jeunesse ! « C’est un événement que Montgenèvre a créé il y a maintenant 26 ans, afin de permettre aux jeunes issus de toute la France de se mesurer les uns aux autres. C’est en quelque sorte le championnat de France de ces skieurs âgés de 6 à 11 ans », explique Damien Vachet, le responsable des événements et des animations à l’office du tourisme de Montgenèvre. Pendant deux jours, le front de neige de la station est ainsi transformé en un immense stade de slalom. Les plus petits s’affrontent sur des parcours ludiques non chronométrés (de type boardercross), les plus grands sur des slaloms géants ou sur des boucles de ski de fond. La 1000 Pattes est aussi une grande fête, avec de multiples animations au programme : ateliers maquillages, structures gonflables, stands de barbe à papa, spectacles de rue,etc… sans oublier le grand défilé de l’ensemble des participants – déguisés pour l’occasion – dans les rues de la station. Sportive et festive, la 1000 Pattes se veut aussi caritative. En effet, depuis son origine, cette manifestation soutient activement des associations qui luttent aux côtés des familles dont les enfants sont touchés par des maladies orphelines.

© G. Pace – OT Montgenèvre

Quinze jours avant la 1000 Pattes, Montgenèvre accueillera un autre grand rassemblement de petits skieurs, avec la 34ème édition de l’Etoile d’Or. Cette compétition s’adresse aux élèves des ESF – qui sont de fait essentiellement des citadins – âgés de 9 à 14 ans et titulaires au minimum du test de l’étoile de bronze. La première journée voit les quelque 900 participants attendus s’affronter sous la forme de slaloms géants, afin de tenter de se qualifier pour la finale du lendemain, qui consiste en un slalom parallèle. Il est à noter que les meilleurs skieurs de cette Etoile d’Or décrocheront leur sésame pour participer quelques jours plus tard au ski Open Coq d’Or (du 2 au 5 avril aux Menuires), une compétition similaire à l’Etoile d’Or, également organisée par l’ESF, mais destinée aux enfants des skis-clubs (donc habitant en station). Comme la 1000 Pattes, l’Etoile d’Or est avant tout une grande fête, avec des déambulations, des fanfares, ou encore un bar en neige tenu par les moniteurs au pied des pistes.

Martin Léger

© Annie Bené

- Advertisement -